Macaroni! – Thomas Campi & Vincent Zabus

Titre et auteur : Macaroni ! de Thomas Campi & Vincent Zabus

Maison d’édition : Dupuis (Site/Facebook/Twitter)

Date de parution : 01/04/16

Nb de pages : 144

Résumé :

« Le vieux chiant », c’est comme ça que Roméo appelle son grand-père. Alors, quand il apprend qu’il va devoir passer quelques jours avec lui à Charleroi… c’est une certaine idée de l’enfer pour le gamin de 11 ans. Pourtant, cette semaine s’avérera surprenante à bien des égards. Peut-être grâce à Lucie, la petite voisine, qui parlera de son « nono » à elle et qui lui fera découvrir la beauté des terrils, peut-être grâce à son papa qui, pour la première fois, évoquera son enfance, certainement grâce à Ottavio qui derrière ses airs de vieux bougon cache une vie faite de renoncements et de souffrances. Une vie qu’un gamin d’aujourd’hui ne peut imaginer. C’était une simple semaine de vacances, ce sera l’occasion de lever le silence qui pèse sur des hommes de trois générations. Un récit humain et touchant qui nous parle de l’immigration italienne, du travail des mineurs, de transmission et du difficile accouchement de la parole quand, une vie durant, on a été habitué à se taire.

Avis : ★★★★☆

Macaroni ! est une jolie bande-dessinée, très touchante !

Nous faisons la rencontre de Roméo alors que son père l’emmène chez son « Nonno » pour une semaine. Les premiers temps sont difficiles, mais ce grand-père semble avoir des choses à raconter…

J’ai trouvé que cette bande dessinée était très touchante tant sur le plan graphique que sur le plan de l’histoire. J’aime beaucoup les dessins. Les traits des personnages sont saisissants. Ils retranscrivent à merveille les expressions du visage et notamment celles du grand-père de Roméo qui oscillent bien souvent entre colère et désespoir. Les couleurs des dessins sont du même acabit. Ressort de cette coloration un effet de chaleur, mêlée de nostalgie et de regret. C’est très émouvant.

L’histoire est superbe. Roméo, particulièrement réticent envers son grand-père au départ (la réciproque est vraie) se rend compte, en même temps que nous, que cet homme a un passé lourd. On sent tout le poids du vécu de ce vieil homme à travers ses actes, ses comportements, ses visions (hallucinations ?) et réactions virulentes ou désabusés… Ce personnage est extrêmement touchant. Et puis les événements de cette bande dessinée sont parfois terriblement cyniques et cruels, comme pour une scène avec un porc nommé Mussolini, qui m’a autant choquée que Roméo par cet aspect visuel frappant.

En définitive, Macaroni ! est une bande-dessinée très touchante, les dessins sont bouleversants et le récit du grand-père sur la guerre sous le régime de Mussolini aussi. Une très bonne bande-dessinée !

9 thoughts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *