Les vieux fourneaux, T1 – Lupano & Cauuet

 les-vieux-fourneaux-t1

Titre et auteur : Les vieux fourneaux, T1 de Lupano & Cauuet

Maison d’édition : Dargaud

Date de publication :  11/04/16

Nb pages : 56

Résumé :

Pierrot, Mimile et Antoine, trois septuagénaires, amis d’enfance, ont bien compris que vieillir est le seul moyen connu de ne pas mourir. Quitte à traîner encore un peu ici-bas, ils sont bien déterminés à le faire avec style : un oeil tourné vers un passé qui fout le camp, l’autre qui scrute un avenir de plus en plus incertain, un pied dans la tombe et la main sur le coeur. Une comédie sociale aux parfums de lutte des classes et de choc des générations, qui commence sur les chapeaux de roues par un road-movie vers la Toscane, au cours duquel Antoine va tenter de montrer qu’il n’y a pas d’âge pour commettre un crime passionnel.

Avis : ★★★★★

Ce premier tome des Vieux fourneaux est super !

Nous faisons la rencontre d’Antoine, Pierrot et Mimile, trois vieux, -pardon, “séniors” alors qu’ils se retrouvent pour l’enterrement de Lucette, l’amour d’Antoine. Les souvenirs affluent alors et de nouveaux liens se créer, notamment avec Sophie, la petite fille de Lucette.

J’ai adoré ce premier tome ! J’aime beaucoup les dessins d’une part. La manière dont sont dessinés les personnages et leurs réactions me plaît beaucoup, c’est très expressif et agréable. Les couleurs sont réussies, c’est un superbe travail !

L’histoire en elle-même est également géniale. Je me suis laissée tenter par cette BD parce que je n’en entendais que du bien, alors que j’étais pourtant réfractaire au départ, me disant qu’un récit avec trois protagonistes âgés ne me parleraient certainement pas. Bien au contraire, les trois sont extrêmement drôles avec leur langage et leurs expressions d’un autre temps. On les imagine sans peine dans leur jeunesse en train de faire les quatre-cent coups ensemble. Ils ne manquent pas de caractère et c’est tant mieux !

Un événement inattendu va envoyer nos trois compagnons et Sophie en Italie, et les quatre personnages nous deviennent réellement attachants. La fin est excellente puisque quelque chose d’énorme surgit sous le nez de Sophie et nous n’avons ainsi plus qu’une hâte : Lire la suite –ce qui tombe plutôt bien puisque j’ai les deux tomes suivants !

En définitive, une superbe bande-dessinée avec un humour détonnant, un univers original et des personnages piquants : J’adore !

300dpi

Retrouvez Les vieux fourneaux sur Leslibraires.fr

One thought

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *