Ce que tu veux – Sabine Durrant

ce que tu veux

Titre et auteur : Ce que tu veux de Sabine Durrant

Maison d’édition : Préludes (Site/Twitter/Facebook)

Date de publication : 09/03/16

Nb pages :448

Résumé :

Lizzie pensait que le perdre serait la pire chose qui pourrait lui arriver. Elle avait tort. Ils lui ont dit de ne pas s’inquiéter, sa soeur, la police, que c’était quelque chose de courant, quand un proche mourait, de le voir partout. De le sentir partout. Seulement ils ne connaissaient pas Zach. Ils ne savaient pas à quel point il l’aimait ni jusqu’où il pouvait aller pour se venger. Que sait-on réellement de la personne qui partage notre vie ? En alternant les voix de Lizzie et de Zach, les flash-back et le moment présent, Sabine Durrant impose un climat de tension exceptionnel qui fait voler en éclats les faux-semblants d’un couple apparemment irréprochable.

Avis : ★★★★★

Ce que tu veux est un excellent thriller ! Oui, je n’exagère pas : Excellent !

Lizzie est veuve depuis deux ans. Son mari, Zach, ne cesse de la hanter tant l’amour qu’elle lui portait était intense. Cependant, quelque chose a changé depuis quelques temps : ce n’est plus seulement son image qui l’obsède mais la véritable intuition qu’il est tapi quelque part et que sa mort n’est peut être qu’une vaste mise en scène. Lizzie devra tout faire, envers et contre tous pour prouver que la mort de Zach ne relève pas d’un banal accident…

La force principale de Ce que tu veux réside en sa narration exceptionnelle. Le système n’est pas très original, on alterne le point de vue entre Lizzie et Zach. Seulement, ce dernier est mort il y a deux ans et ce sont ses états d’âme d’alors qui surviennent entre les pages du récit actuel de Lizzie. Alors qu’elle-même se questionne sur son mari, sur sa véritable nature, nous, lecteurs, découvrons toutes ses faces cachées à notre insu. Cette narration distille un sentiment d’angoisse, de terreur profonde qui ne fait qu’alimenter les soupçons que nous partageons avec Lizzie.

Le personnage de Zach est particulièrement réaliste et abominable. Manipulateur, il exerce sur Lizzie un contrôle permanent, même après sa mort. Alors que nous connaissons l’amour intense que cette dernière lui voue, nous découvrons simultanément les horreurs qui forgent la personnalité de Zach, ses actions presque indicibles tant la cruauté qui en émane est palpable.

Ce système mis en place par l’auteur est particulièrement frustrant puisque nous avons constamment une longueur d’avance sur Lizzie. Nous oublions donc par moment qu’elle ne connait pas la teneur de l’esprit détraqué de son défunt. Elle nous semble alors extrêmement crédule et parfois malhonnête envers elle-même, tentant de justifier des actes impardonnables par des faits que nous savons être mensonges.

Je dois avouer cependant que certains points sont amplement solubles à l’avance et que le suspens mis en place autour de ces éléments ne fonctionne pas. Néanmoins, l’ambiance malsaine et étouffante qui occupe tout le récit est tellement réaliste et la narration tellement prenante que ce genre de détails ne compte guère à mon sens.

Ce que tu veux est un thriller psychologique époustouflant qui m’a fait passer quelques nuits emplies de cauchemar. Le pari est vraiment réussi pour l’auteur et je sais que l’ombre de Zach restera très longtemps gravé en moi. La fin est indécelable avant d’y arriver et j’ai aimé ce suspens intense et durable. Ce thriller est exceptionnel !

5 thoughts

  1. Je n’avais jamais entendu parler de ce livre mais ton avis le rend très tentant. Je l’ajoute à ma PAL. « La fin est indécelable  » c’est exactement ce que je recherche dans ce type de roman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *