Very Bad Twinz, T1 – Pacco & Margaux Motin

very bad twinz

Titre et auteur : Very Bad Twinz de Pacco & Margaux Motin

Maison d’édition : Fluide Glacial (Site/Facebook/Twitter)

Date de publication :  01/11/2011

Nb pages : 48

Résumé :
L’Enfer n’est pas l’endroit le plus fun de l’univers, Gomar, un super démon déglingue et sexy s’y ennuie à mourir. Lorsqu’elle décide d’entraîner Pacc , son acolyte qui aspire au calme et à l’ordre, dans une virée sur terre, les choses ne se passent pas du tout comme prévu. Satan les avait pourtant prévenus: en période de trêve, pas de connerie, ni de sortilège, les démons devront là haut faire profil bas. Mais, dès le passage qui les mènera à la surface, Gomar et Pacc vont vivre une expérience troublante et ce sera loin d être de tout repos ! Quand un démon mâle soupeau- lait porte une jupe et qu un démon femelle border line pisse debout, vous pouvez être certains que l’ordre cosmique et universel des choses est en train de partir en sucettes !

Avis : ★★☆☆☆

Very Bad Twinz me laisse un sentiment plutôt mitigé après ma lecture !

Nous rencontrons Pacc et Gomar en Enfer après une soirée orgiesque. Seulement, Gomar s’ennuie atrocement et décide alors d’aller sur Terre avec Pacc. Evidemment, rien ne se passera comme prévu, à commencer par le fait qu’ils débarquent sur Terre chacun dans le corps de l’autre.

Je suis un peu déçue de ma lecture, je pense que j’avais trop d’attentes par rapport à cette BD. Je me suis dit que les auteurs étaient deux noms connus dans le monde de la bande-dessinée et que forcément, l’alliance des deux allaient être géniale mais en réalité, je ne suis pas vraiment rentrée dans l’ambiance.

Il m’a fallu la moitié de la BD pour rentrer dans le délire des auteurs. Alors quand il s’agit d’un roman, à la limite, ça peut aller, mais quand il s’agit d’une BD de 50 pages et qu’on commence à aimer au bout de 25, ça ne laisse pas beaucoup de marge de plaisir. En fait, au début, je ne comprenais rien. C’est comme si on rentrait au milieu d’une histoire sans queue ni tête et que c’était à nous de faire l’effort de s’adapter à ce nouvel environnement. Il n’y a pas d’information ssur ce qui se passe, pas de détails auxquels s’accrocher, ce n’est pas vraiment un départ évident.

Les dialogues au début sont plutôt sans intérêt également. J’aime bien quand il y a de la vulgarité et que les personnages sont complètement fous, mais je déteste la vulgarité pour la vulgarité. Au début c’est le cas et ça ne m’a pas fait rire, même en me forçant.

Arrivée au milieu de la BD, j’ai enfin pu me détendre et commencer à rire aux situations. Le déclic s’est fait quand les deux protagonistes arrivent sur Terre chacun dans le corps de l’autre. A partir de là, j’ai trouvé que les dessins étaient tops et drôles, les dialogues toujours vulgaires mais cette fois au service de l’humour, donc j’ai adoré. Bref, il y a vraiment un avant et un après à mon sens dans cette bande dessinée et je trouve ça vraiment dommage que le début soit si médiocre par rapport à tout le reste qui m’a vraiment fait rire !

En définitive, je suis déçue de ma lecture parce que la première partie est vraiment mauvaise à mon sens alors que la deuxième est top. C’est aussi dommage que l’histoire soit si déconcertante parce que les dessins sont superbes. Bref, une lecture mitigée !

300dpi

Retrouvez Very Bad Twinz, T1 sur Leslibraires.fr

2 thoughts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *