Ty & Zane, T1 : Traque à New-York – Madeleine Urban & Abigail Roux

traque

Titre et auteur : Traque à New-York (Ty et Zane, T1) de Madeleine Urban & Abigail Roux

Maison d’édition : Dreamspinner Press (Site/Twitter/Facebook)

Date de publication : 30/09/13

Nb pages : 500

Résumé :

La Série Ty et Zane Tome Un.
Une série de meurtres à New York met en échec la police et le FBI qui soupçonnent que le coupable est un tueur qui envoie des messages indéchiffrables. Mais lorsque deux agents fédéraux affectés à cette enquête sont assassinés, le FBI accorde un intérêt plus personnel à l’affaire.
On retire l’Agent Spécial Ty Grady de sa mission d’infiltration après l’échec de celle-ci. Il est arrogant, abrasif, mais aussi indiscutablement le meilleur dans sa branche. Mais quand on l’associe à l’Agent Spécial Zane Garrett, c’est la haine au premier coup d’œil. Garrett est la parfaite image d’un agent : sérieux, sobre et concentré, ce qui fait de leur partenariat un cliché parfait ; totalement opposés, le bon et le mauvais flic, le couple improbable. Ils se rendent compte d’emblée que leur partenariat leur causera plus de problèmes que le manque de preuves laissées par le meurtrier.
Pratiquement avant que leur affectation ne commence, le meurtrier frappe à nouveau – s’en prenant cette fois à eux. Maintenant en cavale, essayant d’attraper un homme qui fera tout pour tuer ses poursuivants, Grady et Garrett devront apprendre à travailler ensemble avant qu’ils ne deviennent deux encoches de plus sur le couteau du meurtrier.

Avis : ★★★☆☆

Ce premier tome de la série Ty et Zane m’a plutôt séduite dans l’ensemble !

Nous faisons la rencontre de Ty Grady et Zane Garrett, deux agents du FBI que tout oppose en premier lieu. Forcément, lorsqu’on les affecte à une mission en tant que coéquipiers, ni l’un ni l’autre ne semble ravi –et c’est un euphémisme. Un tueur sévit, tuant et mettant en scène les victimes sans suivre de schéma apparent. Il n’y a aucune piste, aucun indice, l’enquête paraît rester au point zéro. Seuls les agents Grady et Garrett, particulièrement doués dans leurs disciplines mais aussi sur le fil du rasoir, par rapport aux méthodes utilisées, semblent être la solution à cette enquête.

J’ai aimé cette histoire qui m’a fait passer un très bon moment. L’ensemble est très satisfaisant, le contexte m’a séduite et les personnages sont particulièrement intéressants. Tout aurait pu être parfait mais je ne peux malheureusement mettre que trois étoiles parce que quelques points m’ont dérangée.

D’une part, si l’histoire est une romance, elle est aussi et avant tout une enquête. Or, un souci s’est posé à ce niveau. L’intrigue est intéressante. J’ai aimé suivre l’enquête de Ty et Zane pour neutralisé le tueur car il m’a semblé plutôt original. Il ne suit en effet aucun schéma. Tous les meurtres paraissent être commis de manière aléatoire, les victimes n’ont aucune ressemblance, rien n’est lié et tout ceci crée une ambiance mystérieuse qui nous pousse à vouloir découvrir un lien entre tous crimes. Cependant, je n’ai ressenti aucun suspens concernant le coupable tout simplement parce que j’ai compris de qui il s’agissait dès sa première apparition dans le roman. Je vous l’avoue, ça m’a un peu gâché le plaisir de la découverte du meurtrier à la fin puisque je le connaissais déjà depuis 450 pages.

D’autre part, j’ai éprouvé à quelques moments une certaine lassitude car le roman est à mon sens un peu trop long. J’avais la sensation de tourner en rond un peu inutilement par moment, le texte étant sujet à certaines répétitions et le récit à certains passages à vide.

Néanmoins, si j’ai tout de même mis trois étoiles c’est parce que le roman comporte des points qui m’ont vraiment plu, notamment les deux personnages principaux, Ty et Zane. Leurs caractères sont complexes et très bien construits. Chacun se retrouve avec des traits spéciaux et caractéristiques singulières. Leurs personnalités sont forgées de leurs expériences personnelles et l’on comprend rapidement que pour si l’on veut appréhender la psychologie de Ty et Zane, il nous faudra pousser l’investigation très loin et soulever des couches du passé faisant office de protection de leur véritable identité.

La création de leur relation m’a également beaucoup plu puisqu’elle m’a semblée tout à fait rationnelle et sans précipitation. Je le dis à chaque fois, mais j’apporte beaucoup d’importance à la manière dont l’auteur noue une relation « amoureuse » entre deux personnages. En l’occurrence, tout prend son temps, tout est juste et à sa place et je n’ai jamais ressenti de frustration due à une lenteur ou au contraire, rapidité dans le tissage des liens relationnels.

En définitive, j’ai apprécié ce premier tome et j’ai bien évidemment le désir de lire le second tome afin de découvrir la continuation de la relation des deux agents spéciaux. Je mise sur l’originalité et la préservation du suspens quant à la prochaine intrigue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *