Les survivants d’Aglot – Delphine Biaussat

Merci aux éditions Evidence et Delphine Biaussat pour cette lecture !

Titre et auteur : Les survivants de Delphine Biaussat

Maison d’édition : Evidence (Site/Facebook/Twitter)

Date de parution : 17/05/17

Nb de pages : 128

Résumé :

C’est la catastrophe à Aglot : les morts se relèvent ! Ils détruisent tout sur leur passage.

Anthony, nouveau gardien à la prison de la ville, et Emilie, l’une des détenues, vont coopérer pour survivre. Entre tensions et révélations, ils vont tenter de percer le mystère de cette invasion.

Réussiront-ils à sauver les citoyens et envisager un avenir heureux ?


Avis : ★★★☆☆

J’ai apprécié ma lecture des Survivants d’Aglot !

Nous rencontrons Emilie, détenue à la prison d’Aglot, alors qu’elle est au mitard. Un jour, un gardien vient la chercher et l’informe : Les zombies ont envahi Aglot, toute la population de la prison est morte ou transformée. Commence alors un périple pour se sauver et sauver Aglot !

Les survivants d’Aglot est un roman qui m’a séduite pour plusieurs raisons. Tout d’abord, j’ai apprécié un fait original lorsque l’on traite du thème des zombies dans un roman. Ici, ce n’est pas uniquement de la survie mais avant tout de la compréhension. C’est-à-dire que les personnages cherchent une solution, ils ne se contentent pas de tuer du zombie sans réfléchir mais au contraire, ils essaient de chercher la cause des événements. J’ai bien aimé ce côté-là parce que ça nous permet d’assouvir notre curiosité contrairement à beaucoup d’autres ouvrages du genre. De plus, la cause de tout ça était tout bonnement impossible à deviner et originale !

J’ai également aimé l’histoire en raison du suspens présent. On se demande donc tout au long de l’histoire ce qui a bien pu provoquer du jour au lendemain cette invasion de zombie mais on s’interroge également sur les raisons qui font qu’Emilie est en prison. C’est un personnage tout ce qu’il y a de plus sympathique et innocent dans sa manière d’être, ce qui rend son statut de détenue très mystérieux. On se questionne aussi sur l’animosité que Tatiana, une autre détenue d’Aglot, ressent envers Emilie. Qu’est-ce qu’Emilie a bien pu faire pour déclencher une telle haine ? Toutes ces questions trouvent une réponse à la fin du roman et c’est satisfaisant !

Concernant la longueur du roman, je suis partagée. D’un côté, je me dis que c’était tout de même un peu court et que ça aurait mérité encore plus d’action et de rebondissements pour tenir le lecteur en haleine plus longtemps. D’un autre, je me dis qu’au contraire, l’avantage de ce roman est que l’on nous raconte l’histoire, les faits, les tenants et les aboutissants, sans fioriture, sans s’attarder sur des millions de retournements de situation qui n’auraient que pour objectif de retarder le dénouement et ce n’est pas plus mal d’aller droit au but comme ça.

Ce que j’aurais aimé par un roman plus long, ç’aurait été des personnages un peu plus complets et complexes. En l’occurrence, on apprécie Emilie, on s’attache à Anthony et même à Tatiana quelque part. Cependant, aucun lien profond ne se fait véritablement parce que leurs caractères n’ont pas vraiment de reliefs, de traits distincts. Il n’y a pas de véritable émotion qui se dégage de chacun à mon sens.

En définitive, malgré ces derniers points, Les survivants d’Aglot est un roman original qui traite le thème des zombies en l’incluant dans un autre domaine bien connu que je n’évoquerai pas ici pour ne pas spoiler. C’est un livre à découvrir si vous aimez ce genre d’univers !

2 thoughts

  1. Je suis bien tentée par celui-ci! J’aime bien quand les auteurs nous fournissent des explications quant à l’origine des zombies.. Cela apporte un plus à l’histoire :)
    Même si les personnages ne sont pas forcément très travaillés ou du moins leurs liens ne sont pas approfondis, je pense tenter l’expérience un jour.
    Merci pour la découverte ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *