Sex toys et bulles de savon – Mily Black

Merci à Elise et aux éditions Charleston pour cette lecture !

Titre et auteur : Sex toys et bulles de savon  de Mily Black

Maison d’édition : Charleston (Site/Facebook/Twitter)

Date de parution : 09/05/17

Nb de pages : 224

Résumé :

Fanny a tout plaqué pour ouvrir cette boutique. Tout, c’est sa vie, son job d’ingénieur dans une entreprise de cosmétique, et le salaire qui va avec. Pourquoi ? Pour vendre des produits de beauté bio et… des sextoys. Drôle d’idée, lui dira-t-on, surtout dans un petit village qui compte en tout et pour tout trois commerces. Mais l’idée va plus loin que ça. Fanny veut aider les femmes à se sentir mieux dans leur peau, par tous les moyens, pour elle-même surmonter les traumatismes de son adolescence. Alors quand elle fait la rencontre de Jenny, une jeune femme qui montre des signes de maltraitance, elle ne peut rester insensible.

Face aux détracteurs offusqués par ses produits, la jeune femme va devoir faire preuve de persévérance et d’humour. Deux qualités qui lui seront également utiles pour résister au charme d’Édouard, le policier du village qui lui donne du fil à retordre. Elle, qui a pourtant pour règle de ne s’attacher à personne…

Avis : ★★★★☆

Sex toys et bulles de savon est un roman très divertissant que j’ai beaucoup aimé !

Nous rencontrons Fanny, alors qu’elle s’apprête à ouvrir une boutique de produits bio et… de sex toys ! Evidemment, dans ce petit village, il n’en fallait pas plus pour faire jaser, surtout Mme Lobarde qui lui en fait voir de toutes les couleurs. Parallèlement, Fanny rencontre Jenny, une cliente qui semble être en proie à un compagnon violent, ce qui lui remémore de douloureux souvenirs…

J’avais découvert Mily Black l’année dernière dans le cadre des Lectrices Charleston 2016 avec Petits dérapages et autres imprévus que j’avais bien aimé. Cette fois-ci, j’ai adoré ce roman parce qu’il est drôle, frais, léger et pourtant, il aborde des sujets sérieux très importants.

L’humour est omniprésent dans le roman, notamment grâce au personnage de Fanny. C’est une femme haute en couleurs, très libre qui s’assume telle qu’elle est, quitte à se retrouver dans des situations embarrassantes. Le personnage de Mme Lobarde ajoute évidemment un plus au comique de l’histoire puisque cette vieille dame aime reprocher à Fanny son incitation à « l’onanisme » par l’intermédiaire de sex toys. Il y a tout un tas de situations loufoques et de dialogues très drôles !

J’ai aimé tout le pan de l’histoire qui relève du romantisme. La relation entre Fanny et Edouard, alias Sergent Sexy, alias le fils de Mme Lobarde, est vraiment passionnante. Le lien qui se tisse entre les deux provoque le rire, la joie, l’impatience. C’est un beau couple à suivre ! Mais il y a toute une partie sous-jacente relevant d’un traumatisme du passé de Fanny qui pose problème.

C’est quelque chose que j’ai apprécié dans le roman. Certes, c’est une histoire parfaite pour se détendre en été et rire, mais c’est aussi un roman qui parle aux femmes et dénonce. Le thème des femmes maltraitées est omniprésent et je trouve intéressant d’inclure un sujet aussi grave dans une  comédie romantique qui a de fortes chances de se retrouver entre toutes les mains. Cela informe un public plus large et fait réfléchir. Dans une moindre mesure, le discours sur le bien être des femmes et leur sexualité m’a également plu. Ce roman est une ode à la femme !

En définitive, Sex toys et bulles de savon est un roman qui mêle le rire et le grave avec succès. Je suis ravie d’avoir pu le découvrir et je vous le recommande !

12 thoughts

    1. :OOOOO ! Il faut y remédier oui haha ! Ce roman n’est pas dans la ligne éditoriale des grands formats, donc je te conseille vraiment de lire les romans en GF, ils sont quasiment tous sublimes ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *