Les sept sœurs, Tome 2 : La sœur de la tempête – Lucinda Riley

la soeur de la tempête

Douzième lectures en tant que Lectrice Charleston 2016. Merci à Elise et aux éditions Charleston !

Titre et auteur : La soeur de la tempête de Lucinda Riley

Maison d’édition : Charleston (Site/Twitter/Facebook)

Date de publication : 08/04/16

Nb pages : 608

Résumé :

À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu’elles étaient bébés, Ally d’Aplièse et ses soeurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève. Ally, la deuxième soeur au tempérament tempétueux, est navigatrice et musicienne. Lorsqu’une nouvelle tragédie la touche, la jeune femme décide de partir sur les traces de ses origines. Les indices que lui a laissés son père en guise d’héritage vont la mener au coeur de la Norvège et de ses fjords sublimes. Entourée par la beauté de son pays natal, Ally découvre l’histoire intense d’une lignée de virtuoses célébrés pour leur talent, un siècle plus tôt, une famille aux lourds secrets…

Quel est son lien avec la belle Anna Landvik, merveilleuse chanteuse qui fut une proche d’Edvard Grieg et interpréta son célèbre Peer Gynt ? Et, plus que tout, Ally arrivera-t-elle à laisser son passé pour construire son avenir ?

Avis : ★★★★☆

J’ai adoré la suite des Sept sœurs se focalisant sur Ally !

Dans ce second tome, nous partons à la rencontre d’Ally, Alcyone, la navigatrice de la famille d’Aplièse. Dévastée par la mort de son père adoptif, Pa Salt, elle cherche à s’occuper l’esprit en mer et en compagnie de Théo, son âme sœur. Malheureusement, un drame se produit et Ally se retrouve perdue, à faire face à un avenir qui lui semble chaotique. Pour trouver un sens à sa vie, elle se lance alors, au même titre que Maia dans l’épisode précédent, à la recherche de son passé grâce aux indices laissés par Pa Salt.

J’ai tellement aimé ce second tome ! Honnêtement, cette saga des Sept sœurs est celle que j’aurais aimé avoir écrit. Lucinda Riley est extrêmement talentueuse et je suis impressionnée par le mécanisme de sa série, la multitude de recherches qu’elle a du entreprendre. C’est un travail phénoménal ! Après deux tomes lus, Les sept sœurs est définitivement la meilleure série que j’ai pu lire jusqu’à présent.

J’ai été transportée par l’histoire d’Ally. Si les 600 pages me faisaient un peu peur au départ, je les ai finalement vite lues, transcendée par la magie du récit d’Alcyone. Lucinda Riley est vraiment douée pour rendre une narration haletante et pleine de suspens. Ce que j’ai particulièrement aimé est que, bien que l’on suive quelque part le même schéma pour chaque sœur découvrant son passé, la narration garde à chaque fois un trait d’originalité, propre aux intrigues respectives. L’auteur ne choisit pas la facilité d’adopter le même mode de narration pour chaque tome et c’est vraiment génial.

Si j’ai été emballée par l’intégralité du roman, il y a tout de même quelques petits points négatifs –qui n’ont pour autant pas vraiment altéré mon plaisir. Contrairement au tome précédent, j’ai trouvé qu’un certain nombre d’éléments était vraiment prévisible et n’engendrait pas le suspens voulu. Ce pourrait être franchement frustrant et dérangeant si le roman ne comportait pas autant d’intrigues différentes, ce qui est heureusement le cas en l’occurrence. J’ai également eu la sensation que les cent premières pages trainaient un peu en longueur, tirant sur la ficelle de la mort de Pa Salt comme dans le premier tome pour faire durer un peu plus le récit.

En vérité, ces choses m’ont marquée au début mais en les écrivant maintenant, je me dis que ça n’a vraiment pas d’importance tant le reste du roman est phénoménal et profondément captivant.

Tout le récit balance entre la navigation et la musique, deux univers qui n’ont pas grand-chose en commun et qui pourtant se marient ici à merveille. Après la chaleur du Brésil pour Maia, découvrir l’opposé avec la Norvège cette fois-ci dépayse pour le meilleur ! Les paysages défilaient devant mes yeux avec bonheur, je me sentais réellement immergée dans ces décors qui m’étaient jusqu’alors inconnus. Le moins que l’on puisse dire est que l’on parcourt le monde avec cette saga et c’est formidable !

En définitive, La sœur de la tempête est un roman passionnant qu’il est difficile de lâcher avant de l’avoir  terminé. Je n’ai plus qu’une envie, découvrir la suite et connaître tout ce que Lucinda Riley nous réserve à propos de Star, la sœur qui est peut être la plus intrigante à mon sens depuis le tout début. Encore une réussite pour cet auteur dont le talent n’est plus à prouver !


Retrouvez ma chronique sur le premier tome qui se focalise sur Maia en cliquant sur la couverture :

les sept soeurs


LC 2016

L’avis des Lectrices Charleston en bref sur le site des éditions Charleston en cliquant ici.

Pour retrouvez leurs avis intégraux cliquez sur les liens suivants :

  • Alison de My Little Anchor
  • Sandrine de Vudemeslunettes
  • Ivana de Commedansunlivre
  • Carène de Desmotsetmoi
  • Mélusine de Carnet Parisien
  • Djihane de Les instants volés à la vie
  • Noëlline
  • Sophie de C’est quoi ce bazar
  • Delphine de L’heure de lire

7 thoughts

    1. Même si certains éléments sont assez prévisibles dans ce second tome, il m’a peut-être encore plus touchée que le premier tellement ses thèmes sont passionnants et puissants ! Franchement, je te le conseille ! :)

  1. Je suis justement en train de lire le premier tome ! J’ai cherché partout le deuxième aujourd’hui mais selon les libraires, il n’est pas encore sorti pfff (et ils veulent pas me croire quand je leur dis que l’éditeur l’a annoncé BREF, c’étaient les misères du jour !) Ton avis me donne encore plus envie de le découvrir mais je retourne à ma lecture du tome 1 pour l’instant :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *