Seconde chance, Débris d’une vie – Christine Béchar

seconde chance

Titre et auteur : Seconde chance – Débris d’une vie de Christine Béchar

Maison d’édition : Auto-édition

Date de publication :  30/07/15

Nb pages : 303

Résumé :

Un homme sort d’un coma qui lui a tout pris : ses souvenirs, son identité. 
Dans une maison de convalescence il fait la connaissance de Sandrine, une jeune kinésithérapeute qui le soutient dans ses recherches. En quête de son passé, il en vient à se demander si son amnésie est salvatrice et si le doute n’est, parfois, pas préférable à la réalité. 

Avis : ★★★☆☆

J’ai vraiment bien aimé Seconde Chance, qui est un roman très complet !

Nous faisons la rencontre d’un inconnu, se réveillant d’un long, qui a perdu la mémoire. Son nom, sa famille, son métier, il a tout oublié de sa vie. Dans ce récit, nous suivons son parcours en quête d’identité au fil des rencontres.

Cette histoire est très complète. De la première page à la dernière, nous avons un condensé de la vie du personnage principal, que l’on appellera Pierre Martin dès le départ.

Ce dernier est un personnage très ambigu que j’ai eu du mal à cerner, au même titre que lui-même en réalité. On hésite tout au long de notre lecture. Est-il un homme bon, est-il un criminel, est-il un monstre d’égoïsme ou un romantique absolu ? Au fur et à mesure que son caractère se dévoile, on l’apprécie autant qu’on le déteste en comparant son moi actuel et passé. C’est un personnage très bien construit qui n’est certainement pas fade et qu’il est très intéressant d’appréhender.

J’ai beaucoup aimé toute sa relation avec Sandrine, sa kinésithérapeute qui l’aide dès le départ. Immédiatement, on sent qu’elle aura un immense rôle à jouer dans cette histoire et j’en suis ravie. Intelligente, drôle, douce mais non sans répartie, sa personnalité m’a réellement séduite de bout en bout.

Les péripéties qui conduisent notre protagoniste de ville en ville, de rencontres en rencontres sont foisonnantes et toutes réalistes. Peut-être un peu trop d’ailleurs, car j’avoue m’être parfois un peu ennuyée. Certains passages traînent un peu en longueur à mon goût et d’autres m’ont semblé tellement banals que l’intérêt était moindre. Une amnésie intégrale est un sujet qui me plaît énormément et qui est original. C’est certainement pour cette raison qu’en comparaison, ce qui arrive parfois à « Pierre Martin » m’a paru être trop « quotidien ».

Certaines choses m’ont également un peu dérangée au niveau du fond. Certains personnages comme « Pierre Martin » toujours, m’ont semblé faire preuve d’une fermeture d’esprit un peu irritante. Ca n’engage que moi mais je me suis parfois sentie en totale opposition avec cela. J’avais l’impression que certains modes de vie étaient rejetés et moqués de manière condescendante. Si l’on a les cheveux bleus et des piercings, alors on un physique « choquant ». Pour ma part, c’est plutôt cette vision des choses qui m’a choquée. Ce côté-là du protagoniste m’a un peu dérangée.

Pour dire vrai, j’ai totalement adhéré à la première partie du récit. On est énormément emballé par l’histoire. Je n’arrêtais pas de me demander qui était notre personnage principal, je voulais tout connaître de lui. Sa relation avec Sandrine me passionnait. J’ai adoré ses rencontres telles que Guillaume, le policier et Charlotte, sa copine. J’avoue que la suite m’a un peu moins séduite. J’ai adoré en savoir toujours plus sur « Pierre Martin » mais je trouve que l’intérêt s’amoindrit vers la fin. Le récit me semble un peu trop tiré en longueur.

En bref, j’ai vraiment bien aimé ce roman. Le thème est extrêmement intéressant, les personnages très bien construits et leurs psychologies sont complètes. L’histoire est passionnante jusqu’à la moitié. Dommage que la suite m’ait moins convaincue. Seconde chance est un roman bien ficelé qui sait ménager son suspens !

One thought

Répondre à Léa Touch Book Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *