Pour une branche de gui – Eli Easton

 

Pour une branche de Gui d'Eli Easton
Pour une branche de Gui d’Eli Easton

Titre et auteur : Pour une branche de gui d’Eli Easton

Maison d’édition : MxM Bookmark (version numérique)

Date de publication : 24/12/2014

Durée lecture : 72 pages – Le 15/03/2015

Résumé : Mick Colman, joueur de football et coureur de jupons, et Fielding Monroe, étudiant surdoué en physique, mais étranger aux plus simples concepts de la vie en société, sont deux colocataires inhabituels – et pourtant meilleurs amis.

Du moins, jusqu’à ce qu’une cheerleader dise à Mick qu’il est la personne qui embrasse le mieux sur le campus. Fielding, qui n’a jamais embrassé qui que ce soit, décide que Mick doit lui apprendre – après tout, la fête de Noël du département de physique et son gui fatidique s’approchent. Et, le problème avec Fielding, c’est qu’une fois qu’il a une idée en tête, il est difficile de la lui enlever.

Mick, lui, sait très bien que ce baiser est une très mauvaise idée. S’il accepte, ce sera un miracle que tout ça ne se transforme pas en désastre. Enfin, après tout, si ça tourne mal, ils pourront toujours dire que c’est de la faute au gui…
Avis : ★★★★☆

J’ai bien aimé cette petite nouvelle. Elle est mignonne, sans élément dramatique, c’est une belle comédie romantique sur fond de période de noël ! La complicité de Mick et Fielding est agréable à suivre, tout comme l’évolution de leur relation. Et pourtant, Mick l’ancien footballeur populaire, et Fielding, une espèce de geek à la Sheldon Cooper dans the Big Bang Theory, ensemble : ça parait improbable au début ! Mais ils vont si bien ensemble, c’est un bonheur de goûter leur propre joie.
Fielding veut absolument que Mick lui apprenne à embrasser, de manière pratique évidemment. Mick est très réticent au début, et après un bon moment d’attente, il se décide enfin. Il est tout de suite remarquable que les deux vont s’offrir bien plus qu’un petit baiser par la suite et l’on ressent plein d’émotions à découvrir leur méthode exploratoire à l’un et l’autre.
C’est assez court, on en a pour une petite heure de lecture et comme un goût de frustration à la fin de ne pas en avoir appris autant qu’on le souhaiterait sur chacun des personnages. Néanmoins on ressort également de cette lecture avec un grand sourire et le cœur léger. En bref, une lecture très agréable, un élévateur de moral !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *