La plage de la mariée – Clarisse Sabard

Merci à Elise et aux éditions Charleston !

Titre et auteur : La plage de la mariée de Clarisse Sabard

Maison d’édition : Charleston (Site/Facebook/Twitter)

Date de parution : 17/03/17

Nb de pages : 448

Résumé :

2015, Nice.
Zoé, 30 ans, est en pleine dispute avec sa conseillère Pôle Emploi lorsque sa vie bascule. Ses parents viennent d’avoir un grave accident de moto. Son père est décédé sur le coup, sa mère est trop grièvement blessée pour espérer survivre, mais encore assez lucide pour parler. Elle va révéler à Zoé qu »elle lui a menti depuis toujours : l’homme qui l’a élevée n’est pas son véritable père. Elle donne un seul indice à sa fille pour retrouver son père biologique : « La Plage de la mariée ».
Après quatre mois de déni, Zoé finit par craquer et part à la recherche de la vérité. Elle atterrit en Bretagne et se fait embaucher dans une « cupcakerie » tenue par une ancienne psychologue franco-américaine, Alice. Dans ce salon de thé, plusieurs personnages se croisent et voient leurs destins se mêler, tandis que Zoé part à la recherche de son père et tente de comprendre pourquoi sa mère lui a menti durant toute ces années.

Avis : ★★★★★

La plage de la mariée est un très beau roman que j’ai adoré !

Nous rencontrons Zoé alors qu’elle décide de quitter Nice pour aller trouver des réponses en Bretagne. Ses parents sont morts dans un accident de la route et sa mère lui a fait promettre de découvrir la vérité. En effet, elle a appris que son père n’est pas son père biologique et il lui faut découvrir l’identité de ce dernier.

J’avais adoré Les lettres de Rose, j’ai encore plus adoré La plage de la mariée !

J’ai tout de suite aimé l’intrigue qui débute avec les derniers mots de la mère de Zoé. Qui est le père biologique de Zoé ? Quel est le lien avec cette fameuse « plage de la mariée » qui donne lieu à une légende intrigante ? Le suspens dure tout au long du roman parce que même lorsque nous découvrons certaines choses, il y a d’autres secrets à dévoiler ensuite et ce jusqu’à la fin. D’ailleurs, j’ai été positivement surprise lorsque le voile se lève sur l’identité du père biologique de Zoé parce que j’ai compris qui il était exactement en même temps que Zoé, ce qui est génial à mon sens !

Les personnages de ce roman sont formidables. J’ai adoré toute l’intrigue avec les grands-parents biologiques de Zoé mais surtout lorsqu’ils commencent enfin à former une famille. Ça sentait l’amour, la chaleur, le réconfort et ça donne du baume au cœur.

J’ai succombé à tous les personnages secondaires comme Gaël, Alice, Elsa ou encore Capucine. Tous apportent un petit quelque chose en plus à l’histoire, du sérieux, de la joie, du rire, de l’innocence. Mélangez-les et vous obtenez une saveur qui se rapproche du bonheur !

Quant à Nicolas, ah Nicolas… ! On a du mal avec lui au début, puis on l’aime bien, puis on le traite de goujat, puis on l’adore. C’est un personnage très charismatique qui nous captive dès sa première apparition et qui apporte la touche de romantisme qu’il aurait manqué sans son apparition. J’ai beaucoup aimé sa romance avec Zoé et surtout, le fait qu’elle se déroule discrètement en filigrane du roman sans  être sur le devant de la scène et sans voler la vedette à l’intrigue principale.

La plage de la mariée en plus d’avoir une superbe intrigue et des personnages formidables, a provoqué beaucoup d’envie en moi ! J’ai eu envie d’aller en Bretagne en visualisant en pensées la mer, les falaises, les magnifiques paysages en somme. J’ai aussi eu envie de faire de la pâtisserie dès que Zoé commence à travailler à la Cupcakerie. Je n’ai pas pu m’empêcher de poser le livre à un moment pour aller faire des muffins et les manger ensuite en continuant ma lecture, c’était trop tentant (ah gourmandise quand tu nous tiens !).

En définitive, tout le monde dit que c’est un livre « doudou » et c’est exactement ça, la lecture de La plage de la mariée m’a vraiment rendue heureuse, avec des bouffées de bonheur qui s’emparait de mon cœur par moment et l’envie flagrante de profiter de la vie en refermant le livre. A lire !

 

12 thoughts

    1. Ah tu parles à une convaincue des éditions Charleston là, je suis toujours attirée par leurs romans moi justement haha ! Mais plus sérieusement, celui-ci est vraiment très bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *