Orgueil et préjugés – Jane Austen

orgueil et préjugés

Titre et auteur : Orgueil et préjugés de Jane Austen

Maison d’édition : 10/18

Date de publication :  03/01/12

Nb pages : 384

Résumé :

Élisabeth Bennet a quatre soeurs et une mère qui ne songe qu’à les marier. Quand parvient la nouvelle de l’installation à Netherfield, le domaine voisin, de Mr Bingley, célibataire et beau parti, toutes les dames des alentours sont en émoi, d’autant plus qu’il est accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune et riche aristocrate. Les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits… Jane Austen peint avec ce qu’il faut d’ironie les turbulences du coeur des jeunes filles et, aujourd’hui comme hier, on s’indigne avec l’orgueilleuse Élisabeth, puis on ouvre les yeux sur les voies détournées qu’emprunte l’amour…

Avis : ★★★★★

Le premier mot que j’ai envie d’écrire est : ENFIN !

Enfin, j’ai lu une œuvre de Jane Austen, enfin je vais pouvoir combler mes lacunes quant aux innombrables références parsemées dans tous les romans que je lis.

Je peux désormais en convenir, Orgueil et Préjugés est réellement un roman formidable. J’ai tout de suite été charmée par l’écriture de Jane Austen (la preuve en est que j’ai couru en librairie m’acheter quatre autres de ses livres). Comment, mais comment j’ai pu passer à côté de cela durant toutes ces années ? Tous les clins d’oeils, les détails et les références à Orgueil et Préjugés qui me passaient sous le nez jusqu’à maintenant…

Outre le fait que ce roman représente une grande pierre à l’édifice de ma culture générale, c’est une vraie perle d’humour. De sous-entendus en sarcasmes, j’avançais dans ma lecture en me régalant! Les personnages d’Elizabeth et de Mr. Bennett n’y sont pas pour rien. Le père de famille des cinq sœurs me faisait vraiment rire ! Ses traits d’esprit m’ont énormément plu et son humour (notamment à propos de Wickham) tout autant. La manière qu’a Jane Austen de mettre du piquant dans son roman, que ce soit par le biais des personnages ou de la narration est vraiment géniale.

Concernant les personnages, j’ai été vraiment ravie de constater qu’ils sont tous différents et complets. Malgré un nombre important de personnages dès le début (commencer avec cinq sœurs à retenir, c’est assez laborieux) on s’y retrouve immédiatement. Le caractère de chacun est si bien défini et associé directement à un nom qu’on n’éprouve aucun mal à reconnaître les uns et les autres.

J’ai vraiment aimé quatre personnages plus que les autres. Elizabeth, son père, Mr. Darcy et Jane.

Je ne reviendrai pas sur la raison pour laquelle j’ai tant aimé Mr. Bennett mais retenez simplement que son intelligence et son humour m’ont charmée. Mr. Darcy quant à lui… Comment ne pas succomber ? Il représente un peu le « bad boy » de l’époque. Vaniteux, à la limite de la condescendance (sa première pensée à l’égard d’Elizabeth est réellement odieuse), il nous insupporte pour mieux nous attirer dans ses filets par la suite. En plus de cela, il est riche ! Que demander de plus ? (Je plaisante bien sûr ! Quoique…)

J’ai aimé la bienveillance de Jane, la plus âgée des cinq sœurs Bennett. Elle est d’une nature si angélique qu’on ne lui souhaiterait de mal pour rien au monde. Malheureusement, c’est également ce qui fait son plus grand défaut. Sa crédulité m’a vraiment exaspérée par moment. Malgré le bon sens d’Elizabeth et les preuves qu’elle lui apporte à multiple reprises, Jane ne peut concevoir de la part d’autrui de sombres desseins. Sa naïveté est sans nom et par moment vraiment horripilante !

Elizabeth quant à elle est un personnage savoureux dont on se délecte avec joie. Raffinée, pleine d’esprit, dont l’humour caustique ne laisse personne indifférent, elle nous régale par sa personnalité. Bien que trop gentille par moment, elle ne manque pas une occasion de remettre une personne à sa place et a vite fait de se représenter les vraies personnalités des uns et des autres. Miss Bingley notamment, qui est d’une méchanceté et d’une mesquinerie extrêmes ne dupera pas Elizabeth.

En bref, Orgueil et préjugés est un roman passionnant qui lie amour et humour d’une manière bien originale. L’écriture de Jane Austen est formidable et c’est avec plaisir que je retournerai dans son univers.

–> Je rajouterai que les éléments biographiques sur Jane Austen à la fin de cette édition sont vraiment passionnants! Excellente idée que de les avoir insérer ainsi!

9 thoughts

  1. J’ai beaucoup aimé moi aussi. Jane Austen est une écrivaine fabuleuse qui ne devait pas s’en laisser conter, à une époque où les femmes ne devaient pas utiliser leur cerveau autrement que pour trouver un bon mari!

    1. C’est pour cette raison que je m’y suis mise et bien je ne regrette pas du tout ! C’est le premier « classique » que j’ai dévoré sans m’ennuyer une fois en toute honnêteté ! Je te le conseille vraiment :)

  2. Mon classique préféré de la littérature britannique ! Je l’ai lu au lycée d’abord en français, et je me souviens l’avoir lu d’une traite quasiment ! J’ai été complètement embarquée dans l’univers de Jane Austen, les sarcasmes, l’humour piquant et la vivacité de l’histoire d’amour entre Elizabeth et Darcy.
    Quand je l’ai relu en VO, ça a été un second coup de foudre littéraire. Jane Austen était vraiment en avance sur son époque en matière d’écriture. Tu as lu d’autres romans de Jane Austen ? Si non, je te conseille aussi Persuasion, que j’ai moins aimé qu’Orgueil et préjugés, mais qui reste quand même un bon Jane Austen :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *