Nobody – Bruno Masi

nobody

Titre et auteur : Nobody de Bruno Masi

Maison d’édition : Naïve

Date de publication :  14/01/2012

Nb pages : 144

Résumé :

Dans ce roman incisif, comme écrit en apnée, Bruno Masi nous entraîne sur lespas de Grégory Coupet, un journaliste parti rencontrer une jeune femme qui se révèlera bien différente de ce qu’il croyait. Durant cette odyssée, il croisera les ombres de Baudroie, Sac de Riz et Loretta et mettra tout en oeuvre pour retrouver la trace de Nobody.

Avis : ★☆☆☆☆

Je n’ai pas du tout aimé Nobody de Bruno Masi malheureusement.

J’ai été attirée par le résumé qui semblait prometteur et par la couverture colorée, que je trouvais originale, bizarre, intrigante. Je me suis dit que le contenu le serait certainement tout autant et qu’il serait sympathique de découvrir un tel univers. En effet, le récit est bizarre et original mais absolument pas dans le bon sens du terme à mon sens.

Je n’ai pas pu aller au bout de ma lecture, tout simplement parce que je ne comprenais rien à l’histoire. C’est rare que j’arrête un livre en cours de lecture et c’est également rare que je ne comprenne rien. En l’occurrence, j’ai eu du mal à trouver un rapport franc entre le résumé et l’histoire, j’ai même eu du mal à trouver une histoire tout cours dans ce livre en réalité.

Je trouve que le récit est complètement décousu, écrit d’une manière qui ne m’a pas du tout inspirée, voir agacée. Toutes les phrases sont complètement anarchiques, ne contenant par moment pas de verbe, à d’autres pas de sujet, parfois il n’y a pas de point et une multitude de virgules qui font des mots une phrase à rallonge impossible à interpréter. Bref, le sens des phrases m’a échappé un nombre incalculable de fois. De plus, le fait de devoir se concentrer sur ce que peut bien vouloir signifier chaque phrase fait que l’on perd le fil de l’histoire générale qui est déjà dure à saisir.

En réalité, ce roman m’a fait penser à un journal intime constitué majoritairement sur le modèle d’associations d’idées sans grand rapport entre elles. Je n’ai pas du tout pu adhérer à l’histoire, je n’ai pas aimé l’écriture. Je suis définitivement passée complètement à côté de ce roman qui est pour le coup trop original, trop particulier pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *