No choice, T1 – Sharon Kena

nochoice

Titre et auteur : No choice, t1 de Sharon Kena

Maison d’édition : Sharon Kena (Site/Twitter/Facebook)

Date de publication : 15/11/16

Nb pages : 240

Résumé :
« Il faut assumer les conséquences de ses actes », c’est de cette façon que Tyler a été élevé, alors il assume sa plus grosse erreur de jeunesse à sa manière. Il suit les règles qu’on lui a imposées sans broncher, faisant sa part du marché, afin d’atteindre la liberté au bout du chemin scabreux. Personne ne connait son secret – du moins, c’est ce qu’il croyait…

Quand Sophia entre dans sa vie, il oublie momentanément les raisons de sa présence dans cette université. Il se laisse happer par leur idylle qui lui fait du bien. Cependant, Julie n’est pas décidée à laisser sa place sans se battre et fait une révélation qu’il aurait mieux valu taire…

Avis : ★★★☆☆

Cette première saison de No choice est une belle découverte !

Nous rencontrons Sophia lors de sa rentrée en L2 de droit. Elle y retrouve Meg, sa meilleure amie mais surtout, elle rencontre Tyler. C’est un homme qui parait arrogant, indifférent face aux autres, en bref, le parfait connard. Mais s’il affecte cette façade en public, c’est parce qu’il a un objectif duquel il ne peut pas dévier.

J’ai bien aimé ce premier tome. L’histoire n’est pas fondamentalement très originale, le déroulement de la romance non plus mais je me suis prise au jeu au fur et à mesure de ma lecture. Les personnages sont attachants, notamment Tyler et Sophia puisque la narration alterne entre leurs deux points de vue. On connaît leurs pensées, leurs motivations et cela nous fait entrer en empathie avec eux, plus qu’avec n’importe quel autre personnage. Néanmoins, j’ai apprécié tous les autres personnages, notamment ceux de la colocation de Tyler malgré quelques passages dans lesquels l’estime du lecteur baisse. Julie bien évidemment est quant à elle un personnage que l’on hait dès les premières lignes.

J’ai bien aimé au début lorsque Tyler et Sophia se rencontrent, la divergence de point de vue. Sophia tombe sous le charme de Tyler immédiatement, se faisant des films à son sujet, elle est pleine d’espoir. Tyler quant à lui casse toute la magie avec ses pensées, puisqu’il n’a absolument aucune réflexion à propos d’elle, ne l’ayant même pas remarquée. J’ai bien aimé ce côté qui reflète la réalité des romances en général à leurs commencements, l’un étant fou de l’autre, l’autre n’ayant aucune conscience du premier.

En fait, je me suis tellement prise au jeu dans la romance que tout ce qui relevait de l’intrigue à propos de Tyler me paraissait un peu ennuyant. Il y a tout un pan à suspens qui pose un voile de mystère sur le passé de Tyler, et ses motivations à étudier le droit. Si tout ceci m’intéressait au début, ça m’a rapidement rebutée par la suite puisque cela casse le rythme du récit à mon sens, même si c’est certainement fait exprès. Enfin disons que la romance m’intéresse plus que le mystère dans No choice. A voir avec le prochain tome si la tendance s’équilibre ! Néanmoins il est certain que le suspens fonctionne dans le roman.

En définitive, même si je n’ai pas été transcendée par le récit, j’ai tout de même pris un certain plaisir à ma lecture notamment grâce aux personnages pour lesquels on ressent beaucoup de sympathie et la romance qui est bien maîtrisée. La fin de ce tome laisse les choses à un point où l’on veut véritablement connaître la suite que j’ai hâte de lire !

300dpi

Retrouvez No choice sur Leslibraires.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *