Naija – Thierry Berlanda

Merci à Thierry Berlanda pour la découverte de Naija !

Titre et auteur : Naija de Thierry Berlanda

Maison d’édition : Editions du Rocher (Site/Facebook/Twitter)

Date de parution : 05/04/17

Nb de pages : 440

Résumé :

Un industriel de l’agroalimentaire a été retrouvé affreusement blessé dans une bétaillère bondée de génisses. Que cache ce crime d’une cruauté inédite ? Qui l’a commandité et pourquoi ? Jacques Salmon et Justine Barcella, qui forment l’unité spéciale Titan, sont mobilisés. Leur enquête les met sur la piste de trois tueuses, de Paris jusqu’au Nigeria, à Lagos, cité tentaculaire surpeuplée où règne la loi du plus fort.

Que dissimulent les tours de verre High Tech du géant Histal, mystérieux groupe scientifique et industriel international ? Quelles sont ces « Tenues jaunes » au physique parfait qui accueillent les visiteurs ? Trafic d’organes, manipulations génétiques, hybridations monstrueuses, nanotechnologies ultraperformantes… les deux agents vont de surprise en découverte. Confrontés à ce « nouveau monde », à la fois repoussant et plein d’attraits, quel sera leur choix ? Le combattront-ils à tout prix ou se laisseront-ils séduire ?

Avis : ★★★★☆

Naija est un thriller glaçant…

Nous faisons la rencontre de Jacques Salmon et Justine Barcella, uniques membres de l’unité spéciale Titan, alors qu’ils commencent à enquêter sur la mort de Jean Fabre-Sémard, un industriel agroalimentaire. Ce dernier a été retrouvé dans une bétaillère, au milieu de génisses, dans un état catastrophique. L’enquête que vont mener les deux acolytes les dirigeront vers bien des secrets plus graves qu’ils ne le pensaient…

Avec Naija, on découvre un autre Thierry Berlanda. J’avais beaucoup aimé la trilogie de l’auteur (L’Insigne du Boiteux, La fureur du prince, La nuit du sacre) et j’étais enthousiaste à l’idée de découvrir un nouvel univers. Et bien je peux vous l’affirmer, Naija nous plonge dans une atmosphère bien plus sombre et bien plus violente. J’avoue avoir été assez déroutée au départ, il m’a fallu un temps d’adaptation mais une fois la chose faite, j’ai été satisfaite de ma lecture !

Tout d’abord, j’ai apprécié le choix de narration. C’est original d’utiliser le présent lorsque le récit est raconté à la troisième personne, cela donne l’impression au lecteur d’être avec les personnages au moment de l’action et cela donne un bon rythme dans le déroulement de l’intrigue. J’ai également aimé le style de l’auteur que j’ai trouvé encore plus abrasif et caustique qu’à l’accoutumée. Ça me plait ! L’intervention des pensées des personnages, à savoir Salmon et Barcella, sous forme de paragraphes en italique était également bénéfique à l’histoire puisque ces interludes rendaient à mon sens les deux protagonistes un peu plus humains et palpables, pour ne pas dire réels.

L’intrigue en elle-même m’a plu. J’ai été surprise par le nombre de thèmes évoqués et la complexité de l’intrigue qui m’a paru très originale. Manipulation et mutation génétiques volontaires, animales et humaines sont en rendez-vous, au même titre que la création d’espèces hybrides et le trafic d’organe. Ces thèmes provoquent autant d’horreur que de fascination, ce qui en fait des sujets parfaits pour la mise en place d’un thriller. Ce sont des thèmes qui suscitent l’angoisse par excellence. Outre ces points importants, cette fameuse unité secrète, Titan, est également intrigante. Elle nous rend perplexe et nous captive dès la première rencontre avec les deux membres qui la composent. Ces derniers sont d’ailleurs des personnages aux personnalités complexes et complètes que j’ai apprécié suivre tout du long.

L’histoire se compose de trois parties et je dois dire que la troisième fait monter la tension d’un cran puisque deux personnages qui jusqu’ici ne s’étaient jamais rencontrés font enfin connaissance, Justine et Dupin. La rencontre des deux est importante pour l’avancée de l’enquête et elle met une note d’espoir dans cette partie encore plus sombre que tout le reste. Je dois dire que la fin du récit est ponctuée de retournements de situation très prenants et le dénouement est complètement inattendu ! Je suis souvent déçue lorsque je lis des thrillers parce que je devine assez régulièrement le fin mot de l’histoire et en l’occurrence, pas même une seule seconde la vérité ne m’a effleuré l’esprit. Je suis ravie d’avoir été étonnée jusqu’à la toute fin !

En définitive, si vous avez lu les romans précédents de Thierry Berlanda, vous serez très certainement perplexes au début comme je l’ai été, puis séduits par la suite. Thèmes originaux, personnages aux forts caractères et retournements de situation sont aux rendez-vous !

4 thoughts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *