L’inavouable secret de Mr. Ballantyne – Isabel Lucia

ballantyne

Titre et auteur : L’inavouable secret de Mr. Ballantyne deIsabel Lucia

Autoédité

Date de publication : 09/09/16

Nb pages : 270

Résumé :
Andrew Ballantyne, gentleman anglais, a quitté son pays natal pour s’établir à Manhattan, où il dirige depuis sept ans une école privée. Descendant d’une famille de la vieille noblesse, il a renoncé à son titre pour mener une existence tranquille et travailler dans un domaine qui le passionne. 

Or voilà qu’un jour, cette vie bien ordonnée vole en éclats lorsqu’il reçoit au courrier un DVD… Celui-ci le ramène deux décennies en arrière, à sa carrière éclair en tant que Dickie Drew, acteur de films classés X… mais aussi au sulfureux trio qu’il formait à l’époque avec son petit ami Charlie et Craig, un producteur de vingt-six ans leur aîné. 
Andrew Ballantyne aurait pourtant du s’en douter… Les secrets enfouis finissent toujours par remonter à la surface. 

Avis : ★★★☆☆

J’ai bien apprécié L’inavouable secret de Mr. Ballantyne !

Nous rencontrons le directeur d’une prestigieuse école, Andrew Ballantyne. Un de ses élèves, Jamie, a un comportement étrange qui semble dû à un trouble de son équilibre familial. Pour régler le problème, Andrew convoque le père de cet élève. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que celui-ci lui colle des frissons dès le premier regard et qu’une attirance soudaine s’empare de lui. Parallèlement à cela, il commence à recevoir des enveloppes contenant des DVD porno, accompagnés de petits mots doux. Il semblerait que l’honorable Mr. Ballantyne ait un admirateur de son trouble passé d’acteur porno –en tant que Dickie Drew-  qu’il a mis tant d’effort a supprimé de sa mémoire.

J’ai aimé L’inavouable secret de Mr. Ballantyne parce que j’ai trouvé que c’était un roman intéressant et plutôt prenant par son intrigue.

J’ai aimé le personnage principal Andrew Ballantyne parce qu’il offre une personnalité assez complexe qui m’a séduite. Son côté guindé et froid en apparence face à ses élèves et aux parents d’élève cache une charmante sensibilité et un cœur brisé par ses expériences antérieures. Ses principes régissent sa vie et il est très intéressant de constater à quel point il s’y tient malgré l’envie quasiment irrépressible de les franchir. J’ai apprécié sa finesse d’esprit, sa justesse dans ses jugements professionnels et son empathie envers les enfants, notamment Jamie qui est un personnage adorable. Tous ces côtés nobles sont aussi satisfaisant que le pan sauvage qu’il cherche tant bien que mal à masquer car Mr. Ballatyne si distingué professionnellement se révèle être un véritable animal lorsque le désir le submerge. Ce contraste est frappant et vraiment intéressant.

J’ai également aimé Michael Davenport, le père de Jamie qui fait tourner en bourrique à maintes reprises et sous différentes formes le directeur Ballantyne. Sa froideur et son arrogance à première vue cache un père dévoué et un amant passionné. C’est un personnage très attachant qui nous est tout de suite sympathique malgré une certaine folie.

L’intrigue est tout aussi intéressante. On se passionne autant pour celle qui concerne Davenport, à savoir s’il va réussir à récupérer la garde de Jamie pour le bien de celui-ci que celle qui concerne Ballantyne. Un corbeau lui envoie des DVD de ses exploits pornographiques passés avec des lettres enflammées. Même si l’auteur prend le parti de dévoiler le « coupable » rapidement aux yeux du lecteur, l’intérêt reste grand puisque l’on suit les actions et réactions d’Andrew qui tente de comprendre qui cherche à l’atteindre.

Ce que j’ai moins aimé, c’est toute la partie qui relate le passé d’Andrew. J’étais certes curieuse de comprendre ce qui l’avait poussé à participer à l’industrie de la pornographie dans sa jeunesse mais la réponse m’a mise mal à l’aise. Je n’ai pas apprécié sa relation à trois avec son petit ami de l’époque et son producteur. D’une part, je n’aime pas les relations à trois dans les romans et d’une autre, je n’aime pas non plus le fait que le producteur soit si âgé par rapport aux deux autres. J’ai été rebutée par ces aspects et ai pris moins de plaisir à la lecture de son passé qu’à tout le reste.

Sur le plan de la forme, il y a quelques erreurs dans les noms (deux ou trois) ce qui ralentit un peu la lecture mais n’est pas vraiment gênant pour la compréhension.

En définitive, L’inavouable secret de Mr. Ballantyne est un roman agréable, à suspens avec un univers sympathique que j’ai pris plaisir à lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *