Les sept soeurs, Tome 1 : Maia – Lucinda Riley

les sept soeurs

Merci à Elise des éditions Charleston pour cette délicieuse lecture !

Titre et auteur : Les Sept soeurs : Tome 1, Maia de Lucinda Riley

Date de publication : 12/05/15

Nb pages : 512

Résumé :

À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu’elles étaient bébés, Maia d’Aplièse et ses soeurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève.

Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leurs origines. La piste de Maia la conduit au-delà des océans, dans un manoir en ruines sur les collines de Rio de Janeiro, au Brésil. C’est là que son histoire a commencé… Secrets enfouis et destins brisés : ce que Maia découvre va bouleverser sa vie.

Avis : ★★★★★

Allez j’avoue, je suis désormais adepte de Lucinda Riley : Quel génie !

Nous rencontrons dans ce premier tome des Sept Sœurs Maia d’Aplièse, en séjour à Londres. Elle apprend que son père adoptif, Pa Salt comme elle l’appelle, est mort et retourne alors immédiatement à Atlantis, lieu de son enfance. Ses cinq sœurs la rejoigne et démarre alors une véritable chasse au trésor. Pa Salt, toujours énigmatique, même après sa mort, laisse des indices à ses filles pour qu’elles découvrent leurs origines. Nous accompagnons donc Maia pour ce premier périple, dont l’histoire semble commencer au Brésil…

Excellent premier tome d’une saga qui s’annonce tout aussi excellente ! Je trouve que cette série repose sur une idée de génie. Prendre pour départ la constellation de Sept Sœurs pour en faire une série dont chaque tome s’intéresse à chaque sœur, c’est tout simplement génial ! Je sens d’ores-et-déjà que je vais être accro !

Passons sur ce formidable contexte général et concentrons nous donc sur ce premier tome que j’ai dévoré en quelques jours malgré son imposant volume. Sachez juste que je ne me suis pas ennuyée une seule fois, c’est vous dire à quel point tout est passionnant. Le mystère est tellement gigantesque dès les premières pages que rien ne semble plus important que de découvrir tout ce que l’on nous cache. Alors bien évidemment, tout ne sera pas résolu et certaines frustrations persisteront puisque ce premier tome se focalise sur l’énigme Maia, mais c’est bien là la force de cette série. A chaque tome, en plus de dissiper la brume qui entoure l’origine de chaque sœur, des morceaux de l’énigmatique Pa Salt nous serons dévoilés et c’est ainsi que l’on se retrouve avec deux (voire trois) histoires en une.

On pourrait alors penser que l’histoire est difficile à suivre mais pas du tout ! Lucinda Riley maîtrise si bien son sujet que non seulement tout est immédiatement compréhensible sans partir dans des tergiversations inutiles, mais en plus chaque récit imbriqué est complet et absolument plausible, sans événement passé sous silence, oublié.

A l’image de La jeune fille sur la falaise, on nous propulse d’une époque à une autre en quête de souvenirs, d’indices nous permettant d’établir des liens de cause à effet. Chaque période est aussi captivante qu’une autre de sorte qu’aucune ne semble lésée et non investie par l’auteur.

L’histoire de Maia est passionnante et j’ai pris tout autant de plaisir à suivre son parcours personnel en compagnie de Floriano, le beau brésilien qui l’accompagne, que l’histoire d’Izabela Bonifacio, son ancêtre. Les histoires d’amour déchainent les passions du lecteur et l’intérêt généalogique que provoque ce livre est très puissant.

En définitive, ce premier tome des Sept sœurs est fascinant et je trouve que tout le concept relève de l’excellence. Si je n’affuble pas ce premier tome de mon logo « coup de cœur » c’est parce que je suis intimement convaincue qu’un des prochains tomes à venir sera encore plus puissant que celui-ci et saura me transporter sans limite. Je n’ai qu’une chose à dire : Foncez ! Cette série s’avère merveilleuse !

Vite, la suite!

6 thoughts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *