Les 100, Tome 1 – Kass Morgan

Les 100, T1 de Kass Morgan
Les 100, T1 de Kass Morgan

Titre et auteur : Les 100, tome 1 de Kass Morgan

Date de publication : 22 janvier 2014

Maison d’édition : Robert Laffont – Collection R

Durée lecture : 378 pages – 25 avril 2015

Résumé : Depuis qu’une guerre nucléaire a ravagé la planète, l’humanité s’est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd’hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro… ou de mourir dès leur arrivée.
Clarke a été arrêtée pour trahison, mais son véritable crime continue de la hanter au quotidien. Wells, le fils du Chancelier, est venu sur Terre pour ne pas être séparé d’elle, cette fille qu’il aime plus que tout. Mais saura-t-elle un jour pardonner son parjure aux conséquences fatales ? Bellamy, au tempérament de feu, a tout risqué pour rejoindre Octavia à bord de la navette : tous deux sont les seuls frères et soeurs que compte encore le genre humain. Glass, elle, a accompli la manoeuvre inverse et est parvenue à rester à bord de la station. Elle va vite comprendre que les dangers qui la guettent sont au moins aussi nombreux que sur Terre.
Face à un monde hostile où chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n’ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l’humanité…

 Avis : ★★★★☆

Je dois avouer que j’ai lu Les 100 parce que j’ai vu en premier lieu la série et que j’ai adoré cette dernière. Il était donc indispensable que je lise le roman qui en était à l’origine.

En réalité, l’histoire de ce livre et celle de la série n’ont pas énormément de rapport. La base est la même mais il y a tellement d’éléments qui diffèrent d’un support à l’autre qu’il n’y a plus vraiment de liens entre les deux, si ce n’est le nom de quelques uns des personnages.

Une chose est sûre, j’ai beaucoup aimé ! Le récit est narré au présent, à la 3ème personne et cela m’a un peu déroutée au tout début. Habituée au passé simple dans ce genre de narration, il m’a fallu un petit temps d’adaptation. Au final, c’est très bien puisque cela permet d’entrer immédiatement dans le récit et être immergé en temps et en heure dans la vie des protagonistes.

J’ai adoré le fait de changer de focalisation à chaque chapitre. Suivre les aventures des 100 en fonction de tel ou tel point de vue est très intéressant et permet d’en connaître plus sur chaque personnage. En revanche, il y a énormément de flashbacks. Même s’ils sont évidemment extrêmement importants pour la compréhension du présent, j’ai trouvé que cela alourdissait le récit et cassait un peu le rythme. C’est plutôt frustrant.

Avec tous les changements de point de vue et les innombrables flashbacks, il ne se passe au final pas énormément de choses dans ce premier tome. Le contexte est posé, les personnages se dévoilent et l’histoire prend son temps. J’ai apprécié cela puisque ça permet de tout enregistrer en temps voulu et on n’est pas assailli d’informations à comprendre et retenir. On comprend alors aisément le fait qu’il faille trois tomes pour l’histoire des 100.

Je regrette cependant quelques erreurs dans ce roman. Notamment un passage où les noms de Clarke et Glass sont intervertis, entrainant alors une confusion. Quelques phrases sont également très étrangement formulées, je ne suis pas certaine que la syntaxe soit réellement correcte.

Les dialogues ne sont parfois pas très utiles et l’humour des personnages est un peu lourd, avec un caractère assez puéril. Cela dit, cela reste un roman pour adolescents/jeunes adultes donc je n’ai pas vraiment mon mot à dire de ce côté-là, je savais à quoi m’attendre.

Concernant les personnages, j’ai pu apprécier de découvrir Luke et Glass qui n’existent pas dans la série. J’ai attentivement suivi leur histoire qui m’a beaucoup plu et que j’ai hâte de continuer dans le second tome. Tous les personnages sont tous extrêmement intéressants et j’attends avec impatience de lire la suite pour les connaître davantage. Clarke et Bellamy m’intéressent beaucoup et la fin du roman laisse un suspens important.

En résumé, Les 100 est un roman qui est à mon sens original, malgré un thème qui reste très utilisé en littérature YA. On est très vite pris par l’histoire et l’on passe un très bon moment en la lisant. J’ai beaucoup aimé, le livre se lit rapidement malgré ses 378 pages et j’ai hâte de commencer la suite !

2 thoughts

  1. Je viens de commencer la série et je voulais également lire les romans, malheureusement ton avis me freine un peu… Quand je regarde une série, et que je lis le roman après mais qu’il y a des différences, je n’aime vraiment pas (comme pour Vampire Diaries / Journal d’un vampire par exemple)… Du coup je pense que j’attendrais un peu avant de lire ce livre ^^ Merci pour l’info ! ça m’évite un achat « inutile » :P

    1. Bah là c’est bien la première fois que je trouve qu’une série est bien meilleure qu’un livre… Enfin j’ai été assez déçue en comparant les deux. Mais c’est quand même intéressant d’en apprendre plus avec le livre ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *