L’embarras du duc – Callie Hutton

lembarras du duc

Treizième lecture en tant que lectrice Charleston 2016. Merci à Elise et aux éditions Charleston !

Titre et auteur : L’embarras du duc de Callie Hutton

Maison d’édition : Charleston (Site/Twitter/Facebook)

Date de publication : 17/06/16

Nb pages : 336

Résumé :
Angleterre, 1814.

Drake, duc de Manchester, désire une femme posée, sophistiquée, digne du titre de duchesse et qui surtout ne recherche pas l’inutile émotion qu’est l’amour.
Socialement maladroite, Miss Penelope Clayton n’est pas faite pour le mariage. Botaniste sérieuse, elle n’a aucune envie de se marier, et vit comme une contrainte le fait d’être forcée par son tuteur à participer à la saison mondaine pour se trouver un mari. Et il ne faut surtout pas qu’on apprenne qu’elle se fait passer pour un homme auprès de la communauté scientifique…
Alors que la famille de Drake amorce la transformation de Penelope, le duc se voit obligé d’introduire la jeune femme dans la société et de la présenter aux possibles candidats célibataires. Malgré les leçons de danse et les nouvelles toilettes, Penelope est à l’opposé même de la femme posée et sophistiquée, trébuchant d’un faux pas à un autre.
Pourquoi alors le duc trouve-t-il si difficile de lui résister ?

Avis : ★★★★☆

Décidément, j’adore la série des Infortunes conjugales de Callie Hutton et tout particulièrement ce second épisode !

Nous retrouvons Drake, duc de Manchester découvert lors de L’épouse insaisissable en tant que meilleur ami du comte de Coventry. Cette fois-ci, nous sommes immergés au sein de sa famille composée de sa mère la duchesse et de ses cinq sœurs. Son père étant décédé récemment, il est désormais à la tête de la famille et se met en tête de marier ses sœurs et de se trouver une épouse idéale. Il souhaite se marier à une femme parfaite, qui remplira le rôle de duchesse à merveille sans le mettre dans l’embarras. Mais voilà que surgit Penelope Clayton, invitée dans la famille pour faire sa première saison à Londres. Elle arbore des lunettes, une maladresse à toute épreuve, se salit à tout bout de champ en raison de sa passion pour la botanique, bref, c’est une catastrophe pour Drake qu’elle exaspère. Seulement, le temps passe et il se pourrait bien que ces deux-là ne soient pas insensibles l’un à l’autre…

J’ai adoré me replonger dans l’univers de la régence anglaise réinterprétée par Callie Hutton. Je me suis tout de suite sentie immergée dans cette atmosphère des hautes sphères de la société et paradoxalement de la campagne londonienne. Le contexte est très bien établi dès le départ et l’on se sent tout de suite concerné par l’histoire.

Le personnage de Penelope m’a fait peur en premier lieu. Sa maladresse est vraiment redoutable et je la trouvais presque insupportable. Je savais qu’elle aurait du m’inspirer de la compassion mais je ne voyais que le fait qu’elle enchainait bourde sur bourde d’une manière tout à fait irritante. Fort heureusement, j’ai finalement réussi à m’adapter à son comportement et comme je l’avais pressenti, cela s’avère particulièrement attendrissant. Peut-être est-ce du au fait que son inadaptation sociale attire les moqueries des dames de la haute société ou tout simplement parce que son caractère est tout ce qu’il y a de plus doux et intelligent, toujours est-il qu’elle apparait comme une jeune femme respectable à laquelle on s’attache fortement.

Drake quant à lui est aussi exaspérant que charmant et je dois dire que l’auteur réussit bien son coup avec ces deux côtés du personnage. On le sait particulièrement tendre et compatissant mais il peut tout aussi bien faire preuve de fermeture d’esprit et de sévérité pour des raisons qui lui incombent uniquement et c’est parfois terriblement frustrant.

J’ai particulièrement aimé l’intrigue qui unit les deux protagonistes et bien qu’il n’y ait aucun suspens quant au déroulement de l’histoire, l’atmosphère est telle que l’on prend véritablement un plaisir prononcé à la découvrir. J’ai également beaucoup aimé toute l’intrigue qui découle du travail de botaniste de Penelope. Ce côté du récit m’a vraiment captivée !

En définitive, j’ai adoré L’embarras du duc, roman qui porte d’ailleurs son titre à merveille. Penelope et Drake sont deux personnages vifs et charismatiques, inspirant une grande sympathie au lecteur. Une très jolie romance !

4 thoughts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *