L’effet haïku – Pascale Senk

 

leffet-haikuTitre et auteur : L’effet haïku de Pascale Senk

Maison d’édition : Leduc.s (Site/Twitter/Facebook)

Date de publication : 23/09/16

Nb pages : 256

Résumé :
lumière sur la place 
en haut des arbres
tous les reflets des feuilles
– Pascale Senk –

Véritable voie de méditation et d’épanouissement, les haïkus, poèmes courts d’inspiration japonaise, invitent à :
– développer son attention au monde, à la nature
– exprimer sa vie intérieure et ses émotions
– saisir les instants précieux de la vie…

Découvrez les plus beaux haïkus des maîtres japonais, et des haïkistes contemporains pour vous en inspirer.
Puis apprenez les secrets pour créer et écrire vos propres poèmes courts. Vous sentirez la magie opérer, car lire et composer des haïkus intensifie le sentiment d’exister.
Que vous soyez novice ou expert, que vous souhaitiez écrire dans la solitude ou en groupe, dans un cadre personnel, scolaire ou professionnel, partez pour cette promenade dans le monde des haïkus, vous en serez transformé.

Avis : ★★★★★

L’effet haïku de Pascale Senk est un ouvrage formidable que je recommande à tous ceux qui s’intéressent à l’art du haïku !

Ce livre m’a plu dans son intégralité, qu’il s’agisse de la préface de Dominique Loreau, du prologue qui rappelle de douloureux événements de l’année 2015, ou de tous les conseils pratiques et l’éclairement proposé par Pascale Senk à propos des haïkus. Dès l’introduction, je retiens un paragraphe qui a trouvé écho en moi et qui m’a beaucoup plu :

« Ce livre s’adresse à la fois aux « intrigués du haïku », qui aimeraient bien comprendre ce format si étranger à notre culture, et aux « intrigués de la vie », ceux qui se posent des questions sur la manière de vivre, doutent de leur place dans le monde. Car j’ai moi-même fait cette expérience :n lire et écrire des haïkus intensifie le sentiment d’exister. Certains l’ont observé aussi : « Le haïku a sans plus à voir avec la vie qu’avec la littérature. » ».

Ces paroles font sens tout au long du livre et l’on se rend compte que le haïku prend place dans le quotidien. La pratique du haïku se rapporte quelque peu à la pratique du minimalisme (cf. L’art du minimalisme de Elodie Joy-Jaubert) dans le sens où, moins l’on en fait, plus l’effet est libérateur. Le haïku est en effet un très bref poème. Il est constitué de trois lignes, comportant respectivement 5, 7 et 5 syllabes.

Cet ouvrage éclaire sur les bienfaits de la pratique et de la lecture du haïku dans votre quotidien. On se rend compte que si la majorité des haïkus existant nous proviennent de haijins japonais, un bon nombre des poètes qui ont fait la fierté de la France en ont également écrit. D’autres auteurs d’autres nationalités ont pratiqué le haïku, notamment Jack Kerouac (que j’aime beaucoup) qui est très représenté dans cet ouvrage. On constate alors les vertus libératrices du haïku, qu’il soit dans un esprit sage comme pour des maîtres à pensée japonais, ou dans un esprit plus excentrique comme pour l’auteur phare de la beat génération.

Cet ouvrage est vraiment complet et éclairant. Il présente une partie théorique qui explique le haïku, ses qualités, ses bienfaits et une partie pratique pour apprendre à mettre tout ceci en œuvre. Une multitude d’exemples nous est offerte et je dois dire que la majorité est très inspirante.

En définitive, L’effet haïku de Pascale Senk est extrêmement intéressant pour tous ceux que le haïku intrigue. Vous aurez très envie de vous mettre à la rédaction d’un haïku dès les premières pages. Je vous le conseille vivement !

Sur le même thème, je vous conseille Petites pièces d’amour de Habashli Kunzeï qui est un recueil de haïkus érotiques.

300dpi

Retrouvez L’effet haïku sur Leslibraires.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *