Le plan de secours – River Jaymes

La plan de secours - River Jaymes
La plan de secours – River Jaymes

Titre et auteur : Le plan de secours de River Jaymes

Maison d’édition :  MxM Bookmark (format ebook)

Date de publication : 01/08/2014

Durée lecture : 268 pages – Le 14/03/2015

Résumé : Professionnellement, le Dr Alec Johnson a pratiquement atteint son but. En tant que colauréat de l’année d’une récompense humanitaire avec son ex, le Dr Tyler Hall, le travail d’Alec avec les sans-abri est sur le point d’être reconnu. Malheureusement, sa vie personnelle est un désastre parce qu’il doit participer à de nombreux événements en compagnie de Tyler – avec le nouveau petit ami de ce dernier dans les pattes. Pour tenter de se remonter le moral et de casser sa routine, Alec achète une moto qu’il ne sait absolument pas faire démarrer.
Dylan Booth n’a pas beaucoup de temps à accorder au Dr Pasdégourdi et à sa capricieuse Harley de 1964, mais le présomptueux mécanicien ne peut refuser son appel à l’aide. Ayant passé son adolescence dans les rues et perdu son meilleur ami à cause du VIH, Dylan décide qu’apprendre au bon samaritain à monter sa machine est le moins qu’il puisse faire. Mais voir Alec perdre pied devant son ex réveille en Dylan son côté protecteur, et l’hétéro confirmé se présente de lui-même comme le nouveau compagnon d’Alec.
L’ex soupçonne Dylan de mentir.
Alec soutient que le plan de Dylan est dément.
Et Dylan n’est pas sûr de pouvoir faire semblant d’être gay.
Mais c’est un baratineur de première, et les fausses marques d’affection en public montent très rapidement en chaleur. Alec ne peut pas se permettre de s’attacher, et Dylan a appris depuis longtemps que tout le monde finit par partir. Malheureusement, jouer le petit ami de secours commence à devenir bien trop réel…

Avis : ★★★★☆

J’ai adoré Le plan de secours de River Jaymes ! C’est une comédie romantique qui concerne Dylan et Alec, les deux protagonistes qui, je dois l’avouer, se complètent vraiment bien. Tous deux avec leurs personnalités sont très attachants. C’est étrange parce que le point de vue est principalement focalisé sur Alec et pourtant, j’ai l’impression bien plus connaître Dylan… Mais ça n’engage que moi.

J’ai lu ce petit roman en une journée parce que j’étais vraiment happée par l’histoire. Le thème n’est pas hyper original et ne me plaisait pas trop : moto et mécano, pas trop mon truc ! Et pourtant, c’est très bien traité et m’a limite donné envie d’aller regarder de belles motos pour en apprécier l’esthétique.

Le personnage d’Alec est très sympathique, il inspire tout de suite la confiance. J’ai ressenti beaucoup d’empathie à son égard, le genre de personnage qu’on aime tout de suite et qu’on a envie de protéger de toutes les péripéties qui –on le sait tous-, vont s’ensuivre.

Le personnage de Dylan quant à lui m’a vraiment… Perturbée ! Mais dans le bon sens. Je l’ai adoré ! J’étais assez réticente comme précédemment dit. C’est-à-dire que je me visualisais face à un mécanicien obsédé par ses motos, un peu crado toujours plein d’huile et de tâches… Bref, ça ne donnait pas franchement envie. Et bien le point de vue d’Alec a su changer la donne. C’est vrai que ça peut être appréciable aussi ce petit côté bourru, en bon célibataire endurci. J’ai trouvé le personnage de Dylan assez travaillé, assez complexe et si simple en même temps. Je l’ai perçu comme quelqu’un d’insaisissable et d’ambivalent, chose que j’adore en littérature.

En revanche, les personnages de Tyler et Noah m’ont parus insupportables et j’avais vraiment du mal à m’y faire. Trop surfaits, trop fade pour l’un, trop extravagant pour l’autre. Même si Noah avait clairement une fonction comique dans le récit, son humour n’a malheureusement pas opéré avec moi.

L’histoire est vraiment agréable à suivre et le fait que ce soit une comédie est réellement appréciable. Lire sans se prendre la tête pour des choses trop dramatiques et apprécier un peu d’humour, quel plaisir !

En conclusion, j’ai beaucoup aimé suivre l’évolution de la relation d’Alec et Dylan, avec leurs problèmes et leurs bons moments. C’était une lecture que j’ai adoré et qui permet de passer un excellent instant. Il ne serait pas impossible que je le relise dans quelques temps… ! Une histoire qui fait du bien.☺

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *