Le convoi – Marijosé Alie

le convoi

Merci à Babelio et HC éditions pour la découverte de ce roman. :)

Titre et auteur : Le convoi de Marijosé Alie

Maison d’édition : HC éditions (Le site/Twitter/Facebook)

Date de publication : 07/01/16

Nb pages : 392

Résumé :
À Campan, petit village isolé d’Amazonie, la tranquillité imposée par le Fleuve semble menacée. Un mystérieux convoi traverse la forêt : on parle de femmes venues du monde entier, d’une caisse jalousement gardée, d’un bébé aux pratiques étranges. Personne ne connaît la destination ni ne comprend le dessein de ce convoi. Pas même Julie, qui a quitté Paris pour le rejoindre, attirée par les mots d’Alakipou, que l’on surnomme  » le poète « . La rumeur enfle dangereusement au coeur de Campan et les peurs se réveillent. Elles bouleversent la solitude de Tiouca, qui fuit son passé sur le Vieux Continent, le quotidien ennuyeux de Lune, jeune ado mal dans sa peau, les petits trafics louches de Jonathan, le fils du procureur, la tristesse de Marie qui ne souhaite rien d’autre que de voir sa mère sourire un jour. Quant à Félicité, qui tient le bazar du village et offre sa volupté sans vraiment compter, elle sent avant tout le monde les contractions de la forêt, les morts et les disparitions inexpliquées. Alors qu’elle a décidé de mettre un peu d’ordre dans le chaos de sa vie, elle va voir son destin et celui de ses amis bouleversés par l’arrivée du convoi

Avis : ★★★☆☆

 Le convoi est un roman intrigant, étrange qui me laisse un peu perplexe après lecture.

Le convoi nous permet de rencontrer toute une multitude de protagonistes. Félicité, Tiouca, Jonathan, Suzanne, Alakipou, Julie, Marie et d’autres encore. Leurs vies les amènent tous à se retrouver au moins une fois à Campan, un village d’Amazonie. Une rumeur se déploie dans les environs, un convoi serait en train de progresser dans la jungle. Qui le compose, quel est son but, pourquoi existe-t-il ? Personne ne le sait mais tout converge vers Alakipou, ce poète mystérieux au regard froid. Les destins entremêlés de nos personnages nous seront dévoilés au fur et à me sure de l’histoire, toujours en lien avec ce mystérieux convoi dont tout le monde parle sans en connaître la substance.

J’avais d’énormes attentes par rapport à ce roman qui me semblait extraordinaire rien qu’à la lecture du résumé. Intrigant, mystérieux, tout semblait paré pour offrir au lecteur un voyage hors du commun au dénouement exceptionnel. Je vous l’avoue tout de suite, j’ai été déçue. Je pense que j’en attendais beaucoup trop et que je m’étais imaginée quelque chose de trop extravagant par rapport à la réalité.

Un point positif qu’on ne peut retirer à cet ouvrage concerne l’écriture en elle-même. Je suis complètement tombée sous le charme de la plume de l’auteur. Les phrases sont toutes plus envoûtantes les unes que les autres. Plusieurs fois, je me suis arrêtée lors de ma lecture pour noter une phrase qui me semblait particulièrement intelligente, qui faisait sens dans mon esprit et que je n’avais jamais lue ailleurs. Honnêtement, le style de l’auteur est formidable et rien que pour cela, il me semble évident que je lirais d’autres romans de Marijosé Alie.

Concernant l’histoire en elle-même, j’ai été surprise au départ de constater l’énorme quantité de personnages principaux que l’on nous proposait. Il est extrêmement difficile de s’y retrouver au commencement. Les points de vue changent au gré des personnages et l’on s’y perd un peu en essayant de se raccrocher à des détails permettant d’identifier celui que l’on est en train de suivre. On s’adapte au fil de l’histoire mais cette multitude de personnalités à appréhender met un sacré frein à la fluidité du récit.

On les apprivoise finalement, on s’y attache mais cela s’arrête ici. Une distance s’érige sans que l’on ne puisse y changer quelque chose et l’on a du mal à s’investir pleinement dans le sort de chacun. Je pense que si les points de vue étaient plus restreints, les personnages moins nombreux, l’investissement que l’on aurait pour chacun serait plus important. En l’occurrence, on a comme l’impression de devoir s’occuper d’une quantité trop imposante de personnalités pour pouvoir suivre tout le monde comme on le voudrait.

Si les péripéties concernant les protagonistes et leurs histoires personnelles ont pour la plupart réussi à me tenir en haleine, j’ai été déçue par cette histoire de convoi. Il s’agit du titre du roman, le résumé nous en parle d’une telle façon qu’on ne peut qu’être fasciné par celui-ci. Or, il n’en est que très peu question dans l’histoire et je dois dire que j’ai été extrêmement déçue du dénouement. Je m’attendais à quelque chose de fou, d’ensorcelant et la raison de tout ce remue-ménage durant l’histoire me parait finalement assez fade et tirée par les cheveux.

En bref, j’ai apprécié Le convoi pour tout un ensemble de choses mais l’écriture majestueuse de l’auteur n’a pu surpasser la déception du dénouement de tout ce mystère provoqué par le fameux convoi.

tous les livres sur Babelio.com

2 thoughts

  1. Il me tentait plutôt, métis je crois finalement que je vais passer mon tour. Comme toi, j’ai peur d’être déçue atouts avoir lu la quatrième de couverture qui envie quand même du rêve…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *