La revanche du clitoris (Nouvelle Ed.) – Maïa Mazaurette & Dr Damien Mascret

la revanche du clito

Merci aux éditions la Musardine & Stéphane pour cette lecture !

Titre et auteur : La revanche du clitoris – Nouvelle édition de Maïa Mazaurette & Dr Damien Mascret

Maison d’édition : Musardine (Site/Facebook/Twitter)

Date de publication : 18/02/15

Nb pages : 190

Résumé :
Après les monologues du vagin, le clitoris tient enfin sa revanche ! Toutes les études des sexologues le prouvent : le clitoris est bien le principal détonateur de l’orgasme féminin. Pourtant, dans les médias comme dans les mentalités, les approximations perdurent, et avec elles une somme d’idées reçues. En convoquant quelques pionniers de la psychanalyse et des études scientifiques récentes, la presse féminine et les séries télévisées, les films pornographiques et les féministes, Maïa Mazaurette et le Dr Damien Mascret analysent les raisons de cette étrange excision culturelle et, avec pédagogie et humour, proposent des pistes très concrètes pour partir à la redécouverte d’un petit bout de matière qui a fait couler beaucoup d’encre.

Avis : ★★★★★

La revanche du clitoris : une référence !

C’est un livre extrêmement intéressant que je conseille à tous. Il combat avec force les idées reçues, exploite de nombreux sujets, parfois tabous, de la sexualité. On y apprend énormément de choses tout en en confirmant d’autres. C’est un livre utile !

J’ai été fascinée par le livre intégral mais je dois dire que toute la première partie « La révolution clitoridienne », ajoutée dans cette nouvelle édition m’a beaucoup plu. On la sent très actuelle et cela a un côté rassurant.

J’ai vraiment aimé tous les sujets qui sont abordés, même si bien souvent des picotements d’agacement se faisaient ressentir (en raison de ce qui est dénoncé dans le livre, pas à cause du livre lui-même). Ce qu’expose cet ouvrage au grand jour est parfois vraiment insupportable et hallucinant à notre époque (excision, labiaplastie, sexualité des adolescents, la peur du clitoris, les poils !). Je me rends compte de plus en plus que je me sens féministe par bien des aspects.

Parlons donc un peu des poils. C’est dingue de voir à quel point les femmes subissent une pression sociale à propos d’eux. J’ai été effarée en lisant qu’une étudiante avait crié au scandale parce que le sexe de la femme du tableau de Courbet « L’origine du monde » n’était pas épilé. La guerre des poils fait rage et j’avoue que c’est quelque chose qui me rend perplexe. Grand bien fasse à une femme de laisser ses poils tels quels, c’est la nature !

Un sujet qui m’a particulièrement choquée et dont je n’avais jamais entendu parler, est la labiaplastie (=chirurgie vulvaire). J’ai été choquée d’apprendre que des femmes voulaient recourir à ce type de chirurgie pour avoir « la vulve parfaite ». En cause ? Certainement la pornographie qui exhibe un unique type de sexe, que l’on pourrait penser « standard ». De cela découle des hommes surpris et enclins à critiquer le sexe « non standard » de leur conjointe, entrainant cette dernière dans un complexe intense menant à la labiaplastie. C’est terrible ! Les hommes ne sont pas les seuls fautifs, rassurez-vous. L’image, l’idée de la perfection est un fléau.

Bref, il y a bien des thèmes comme ceux-ci explorés de fond en comble dans La revanche du clitoris, tout aussi intéressants que les autres. Certains font sourire, d’autres font clairement froids dans le dos. Mais le principal point positif de cet essai est qu’il dédramatise certaines situations par petites touches d’humour qui font mouche à chaque fois. Il n’y a qu’à voir le dos du livre pour entrer dans l’ambiance « Médecin et sexologue, Damien Mascret est aussi journaliste. Il dessine très bien les vulves et les clitoris. »

Un point démontre également à mon sens à quel point ce livre est intéressant. Moi qui suis relativement blasée et réfractaire à la vision de statistiques en temps normal, je me suis vue lire les chiffres exposés avec intérêt ! Je trouve qu’ils apportent à l’instar d’un schéma (d’ailleurs les dessins du livre valent le coup d’œil) une image plus complète et globale de ce qui est écrit. Cela rend l’information plus palpable et réelle.

Pour finir, j’ai été ravie puisque ce petit livre m’a permis de me constituer une grande liste de futures lectures, qui me semblent toutes plus intéressantes que les autres pour compléter cet apprentissage de la sexualité générale.

Je finis donc en remerciant Maïa Mazaurette, Dr Damien Mascret et La Musardine pour ce livre utile et intelligent. Je dirais même : Indispensable ! A mettre entre toutes les mains sans réserve.

(Et j’adore la couverture !)


Sur le blog, dans la même thématique…

 

2 thoughts

  1. Voilà un sujet qui me passionne ! Merci pour la découverte, je ne le connaissais pas du tout et j’ai l’impression que c’est un must-have lorsqu’on est intéressé par la cause féminine et la sexualité dans le monde et le temps :) Il est sur ma wishlist !

Répondre à Casscrouton Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *