Joséphine, T1 – Pénélope Bagieu

joséphine t1

Titre et auteur : Joséphine, T1 de Pénélope Bagieu

Maison d’édition : Livre de poche

Date de publication : 24/03/10

Nb pages : 64

Résumé :
Joséphine a « la trentaine », n’est pas mariée, n’a pas d’enfant, mais elle a un chat. Elle est blonde et menue (du haut en tout cas), et un jour elle se mettra au sport. Elle travaille dans un bureau avec plein de gens qui ne connaissent pas son nom, mais remarquent ses achats compulsifs. Elle se fait harceler par sa gardienne, ses parents ne sont vraiment pas des cadeaux, sa sœur parfaite lui donne des leçons de vie, mais heureusement il y a Rose et Cyril, ses meilleurs amis, toujours solidaires et attentifs à ses malheurs. Finalement, il ne lui manque pas grand chose, à part peut-être l’homme idéal, pour pouvoir faire des courses pour deux, imaginer des soirées torrides et partir en week-end romantique. En attendant, elle pleure devant des films à l’eau de rose et suit une psychanalyse avec son esthéticienne !

Avis : ★★★☆☆

J’ai découvert cette BD en faisant des petites emplettes livresques et je me suis dit que ça avait l’air vraiment sympa ! Une BD en livre de poche, je trouve ce concept vraiment super (je ne connaissais pas jusqu’à présent) et à un prix plus que raisonnable, ça ne se refuse pas.

J’ai bien aimé dans l’ensemble ayant passé un bon moment en lisant Joséphine ! Je trouve les dessins très sympas, le design est vraiment joli et agréable. De plus j’adore la manière dont les vignettes sont réalisées, dans leur arrondi.

Le personnage de Joséphine est drôle et même si ma vie est à mille lieux de ressembler à la sienne, j’ai réussi à m’identifier sur quelques « trucs de filles » qu’elles seules peuvent vivre ou avoir vécu. Une certaine complicité se met en place immédiatement. Si la plupart des situations que vit Joséphine m’ont fait rire ou sourire, d’autres m’ont cependant laissée de marbre (même si elles sont moindres). En réalité, cette bande dessinée est un peu moins drôle que ce à quoi je m’attendais mais ça ne m’a pas vraiment dérangée.

Mon plus grand regret cependant reste la longueur du livre. Preuve de mon plaisir à la lecture ou BD réellement trop brève, le fait est que je l’ai lu en une demi-heure, en m’attardant longuement sur des dessins que je trouve vraiment géniaux. J’aurais aimé que cela dure plus longtemps. Pas grave me dis-je… Deux autres tomes m’attendent ! Et cette fois-ci, je prendrais mon temps pour apprécier encore plus les nouvelles aventures de Joséphine.

En définitive, Joséphine est une bande dessinée très sympathique et rigolote. Si elle ne m’a pas transcendée pour le moment, je suis sûre de m’attacher toujours un peu plus à Joséphine au fur et à mesure de ses prochaines aventures. Je vous tiens au courant avec le prochain tome !

Edit : Entre le temps où j’ai écrit cette chronique et le moment où je la publie (soit à peu près deux semaines, j’ai acheté tous les albums de Pénélope Bagieu : J’adore ! :) )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *