Je peux très bien me passer de toi – Marie Vareille

Je peux très bien me passer de toi de Marie Vareille
Je peux très bien me passer de toi de Marie Vareille

Merci à Elise des éditions Charleston pour sa confiance!

Titre et auteur : Je peux très bien me passer de toi de Marie Vareille

Maison d’édition : Editions Charleston

Date de publication :  8 juin 2015

Nb pages : 318

Résumé : Chloé et Constance sont bonnes copines, bien qu’elles n’aient en commun que leurs vies sentimentales catastrophiques. Un soir, les deux jeunes femmes décident de prendre leur vie en main en concluant un pacte. Chloé, séductrice dans l’âme et Parisienne jusqu’au bout des ongles, devra s’exiler en pleine campagne avec l’interdiction d’approcher un homme pendant six mois. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu. Des vignobles du Sauternais à Londres en passant par Paris, cet étrange pacte entraînera les deux amies bien plus loin que prévu…

Avis : ★★★★★

Si le roman s’appelle « Je peux très bien me passer de toi », pas sûr que moi je puisse me passer de lui ! J’ai passé un excellent moment grâce à cette lecture en compagnie de Chloé et Constance.

Je dois déjà dire d’un point de vue esthétique que je suis totalement fan du design des romans Charleston. Celui-ci est magnifique ! Il sublime le contenu du livre qui est réellement génial.

Dès les premières pages, les premières  phrases même, je savais que j’allais aimer puisque je riais déjà. Une sentence telle que « En ce bas monde, sachez-le, la seule chose plus prévisible qu’un homme, c’est la date du Jour de l’an » laissait présager une lecture très agréable et drôle. C’est un roman bourré d’humour que nous offre Marie Vareille, le tout rempli de références qui offrent au lecteur une connivence avec les personnages. Je n’ai personnellement pas encore lu les œuvres de Jane Austen mais il est clair que ça ne saurait désormais tarder.

Chloé est un personnage très attachant auquel on peut allègrement s’identifier. Mojitos, cigarette et futur écrivain : Mais… C’est moi ? Sérieusement, j’ai adoré me plonger dans son histoire, ses péripéties d’héroïne moderne. Ce que j’ai trouvé génial, c’est que l’auteur a su distiller tout au long du récit des informations qui font que l’on veut toujours en savoir plus sur elle. Notamment à propos de sa famille. Durant une certaine partie du roman, un mystère plane sur la relation qu’elle entretient avec ses parents et j’avoue que cela m’a complètement tenue en haleine. J’ai été totalement attendrie par sa relation avec sa grand-mère, Mamie Rose, qui m’a bien fait rire ! J’ai également adoré la tournure que prend sa vie sentimentale plus que mouvementée.

J’ai totalement adhéré au fait que la narration alterne entre Chloé, qui raconte sa vie au lecteur et Constance, qui fait la même chose mais sous forme de journal intime. Cette double narration est originale et rend l’ennui impossible à la lecture.

Constance m’a bien fait rire également même si elle est beaucoup moins extravertie que son amie. Son évolution est pleine de rebondissements et on ne s’attend pas à ce qui lui arrive lorsque l’on termine le roman. Je me suis aussi beaucoup amusée à la lecture de son journal, puisqu’il est ponctué d’une interrogation majeure « Qui jouera le rôle de Christian Grey dans l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey ? ».

Bref, ce roman est extrêmement drôle, joyeux, les tribulations de nos deux personnages ne laissent aucune place à l’ennui et le romantisme est au rendez-vous sans mièvrerie, ce qui est une excellente chose. Un roman que je conseille définitivement à tous ceux qui souhaitent rire et passer un bon moment !

7 thoughts

  1. Je le vois un peu partout en ce moment et j’ai très très envie de le lire ! Je n’aime pas tellement acheter des livres en grand format mais je fais parfois quelques exceptions, je le ferai peut-être pour celui-là. Il a l’air parfait pour l’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *