Identités contraires – Olivia Cattan

identites-contraires

Titre et auteur : Identités contraires de Olivia Cattan

Maison d’édition : HC éditions (Site/Twitter/Facebook)

Date de publication : 13/10/16

Nb pages : 269

Résumé :
Sarah Keller est journaliste, elle a la quarantaine, un mari et trois enfants. Elle mène une existence paisible jusqu’au jour où son rédacteur en chef l’envoie interviewer Adrian Shek.

Ce célèbre architecte connaît une ascension fulgurante malgré son handicap, il est ce qu’on appelle un autiste Asperger. Lorsque Sarah le rencontre, elle tombe sous le charme de cet homme fascinant, érudit et charismatique. Mais il la quitte précipitamment, oubliant un petit carnet rouge que la journaliste ne peut s’empêcher d’ouvrir.
Le malheur semble alors s’abattre sur Sarah, qui n’aura d’autre choix que de mener sa propre enquête pour comprendre qui est vraiment Adrian Shek…

Avis : ★★★★★

Identités contraires est un super thriller !

Nous rencontrons Sarah Keller, journaliste, alors qu’elle doit interviewer Adrian Shek, un architecte de grande renommée, adulé de tous mais aussi autiste Asperger. L’interview prend fin rapidement, de manière étonnante et Sarah réalise qu’Adrian a oublié son carnet de notes, dans lequel elle découvre quelques mystères qui ne font qu’accroitre sa fascination pour l’achitecte.

Je suis très heureuse d’avoir découvert ce thriller qui m’a totalement embarquée dès les premières lignes. Ca faisait une éternité que je ne m’étais pas sentie aussi captivée par une histoire d’un bout à l’autre sans sentir à un moment ou un autre ne serait-ce que quelques secondes d’ennui.

Le résumé est bref et ne dévoile rien de l’intrigue ce qui fait que tout est surprenant. En commençant l’histoire, on ne sait absolument pas où le récit va nous mener. On ne sait rien non plus des personnages, qu’il s’agisse de leurs caractères ou de leurs motivations. Tout ce que l’on pense savoir se révèle être un écran de fumée pour dissimuler la vérité. J’ai été surprise un nombre incalculable de fois, promenée sur de fausses pistes et embarquée par les manipulations de chaque personnage.

J’ai aimé l’écriture intelligente et illusionniste de l’auteur. En effet, j’avais compris une petite part de l’intrigue au milieu du roman mais certaines acrobaties rhétoriques de l’auteur m’ont conduite à penser que je m’étais trompée, ma piste paraissant obsolète. Je me suis rendue compte à la fin que j’avais bel et bien compris au début une part de la vérité mais les manipulations de l’auteur m’avait tellement retourné le cerveau que j’ai été tout de même surprise de découvrir cette réalité qui me paraissait pourtant limpide auparavant.

J’ai adoré les caractères des personnages également. J’aime beaucoup dans les thrillers lorsque les protagonistes sont bien tordus, manipulateurs et imprévisibles. En l’occurrence, j’ai été très satisfaite. Les personnages sont aussi perturbants que les intrigues du récit et tout est source de stupeur. Le fait d’avoir ajouté l’autisme d’asperger dans le panorama de l’histoire ajoute également une fascination intrinsèque dont l’auteur parle très bien à la fin du roman.

En définitive, j’ai été véritablement séduite par ce thriller qui est prenant, étonnant. On a le sentiment d’en sortir avec le cerveau dans un état second. J’ai adoré ça. J’ai également lu à la fin qu’un deuxième opus devrait certainement sortir ce qui me ravit au plus haut point ! Une superbe découverte !

300dpi

Retrouvez Identités contraires sur Leslibraires.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *