Hôtel des Muses – Ann Kidd Taylor

Merci aux éditions Calmann-Lévy pour cette jolie lecture !

Titre et auteur : Hôtel des Muses de Ann Kidd Taylor

Maison d’édition : Calmann-Lévy (Site/Facebook/Twitter)

Date de parution : 17/05/17

Nb de pages : 396

Résumé :

  Maeve, une biologiste marine, arpente les océans du monde. À l’approche de son anniversaire, elle retourne dans le golfe du Mexique, à l’Hôtel des Muses, fondé par son exubérante grand-mère sur un îlot paradisiaque. Dans ce lieu splendide où elle a grandi, elle veut faire le point sur sa vie.
Ce séjour va prendre une tournure inattendue. Dès son arrivée, Maeve ap­prend qu’un nouveau chef a été embauché : Daniel, son amour de jeunesse, avec qui elle a failli se marier sept ans plus tôt. Puis son frère lui annonce qu’il va publier un premier roman inspiré de sa vie amoureuse. Maeve se sent tra­hie, et bientôt, quelqu’un s’en prend aux requins citrons, son espèce favorite…
Avec un cadre somptueux, une fine analyse des sentiments et des personnages profonds, Hôtel des Muses est une évocation tendre et touchante du pouvoir du pardon et de la promesse du véritable amour.

Avis : ★★★★☆

Hôtel des Muses est un très beau roman !

Nous rencontrons Maeve, biologiste maritime de trente ans alors qu’elle étudie les requins-citron. Elle retourne à l’Hôtel des Muses, là où elle habite avec son frère jumeau Robin et sa grand-mère Perri, depuis la mort de ses parents. A son retour, elle apprend que Daniel, son amour de jeunesse qui l’a trompée sept ans plus tôt est de retour, avec sa fille… Cet événement va bouleverser la vie de Maeve.

J’ai adoré ce roman dont se dégage un exotisme très agréable. L’atmosphère du roman est douce et belle. A l’image de la couverture du livre, on se sent transporté dans un univers teinté de bleu, entouré d’espace océanique et de fraîcheur maritime. Les paysages idylliques que l’on nous offre nous donnent envie de voyager et de partir à la découverte du monde.

Les émotions sont bien au rendez-vous. Si la douceur émerge du roman, la trahison et la souffrance ont aussi une part importante dans le récit. Maeve a construit sa vie sur la trahison subie par Daniel et sa vie n’est régie que par la douleur que celui-ci lui a infligé. On sent très vivement le chagrin, les remords et les regrets qui émanent de chacun. Tout est retranscrit avec justesse et délicatesse.

J’ai beaucoup apprécié toute l’intrigue à propos de Daniel et sa fille, Hazel. Comment supporter le retour de son unique amour, alors qu’il a une fille engendrée avec une autre ? Comment s’investir auprès d’Hazel tout en se disant qu’elle est le fruit d’une tromperie ? La relation entre Maeve et Hazel qui découle de ces interrogations est passionnante et j’ai été ravie de suivre son cheminement.

J’ai également aimé la double romance du roman. Maeve retrouve son amour de jeunesse Daniel et les sentiments qui n’avaient jamais cessé d’exister se retrouvent exacerbés. Cependant, cela coïncide aussi avec une relation naissante que Maeve venait d’entreprendre avec un collègue chercheur, Nicholas. On se demande tout au long du roman qui de Daniel ou de Nicholas réussira à emporter le cœur de Maeve, mon cœur balançant vers l’un plus que l’autre néanmoins…

Pour finir, il me semble nécessaire d’évoquer l’importance que la nature a dans ce roman. J’ai été charmée par cet engagement envers la faune maritime, dépeint à travers le personnage de Maeve. L’une des intrigues étant le massacre de requins pour leurs ailerons, on se rend compte que le braconnage et la chasse aux animaux est un cauchemar pour l’écosystème et qu’il est important de s’investir dans la sauvegarde de notre planète. Un beau message est véhiculé dans cette histoire !

En définitive, Hôtel des Muses est un beau roman plein d’espoir qui traite de l’amour, du pardon et de l’écologie avec beaucoup de passion pour notre plus grand plaisir de lecteur. C’est un roman que je recommande !

19 thoughts

  1. J’ai vraiment apprécié aussi !
    Tellement de douceur et d’émotions sous un hommage vibrant et saisissant à la nature.
    Par dessus tout j’ai aimé Maeve et sa liberté qu’elle prend en mains pour aller où elle l’entend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *