Envoyée spéciale – Jean Echenoz

Envoyée spéciale

Titre et auteur : Envoyée spéciale de Jean Echenoz

Maison d’édition : Les Editions de Minuit (Site/Twitter/Facebook)

Date de publication : 07/01/16

Nb pages : 312

Résumé :

Constance étant oisive, on va lui trouver de quoi s’occuper. Des bords de la Seine aux rives de la mer Jaune, en passant par les fins fonds de la Creuse, rien ne devrait l’empêcher d’accomplir sa mission. Seul problème : le personnel chargé de son encadrement n’est pas toujours très bien organisé.

Avis : ★★★★☆

Je suis séduite par la plume de Jean Echenoz, quelle superbe découverte !

Je ne pense pas avoir déjà lu un roman qui se rapproche de celui-ci. Si tous les textes de Jean Echenoz sont sur le même mode, alors j’avais loupé quelque chose jusqu’à présent !

En commençant la première page, j’ai tout de suite remarqué que cette lecture serait une expérience à part. Je me suis dit « ça passe ou ça casse » et c’est passé. En cause ? La narration en premier lieu. Elle est originale, loufoque, j’ai adoré. Le narrateur (qui semble être l’auteur en l’occurrence) s’implique énormément dans le texte par l’utilisation récurrente du « on » et toujours avec humour. C’est également ce que j’ai aimé, ce ton qui permet au narrateur de se moquer des personnages, non sans affection. C’est piquant, caustique et vraiment plaisant !

L’histoire en elle-même est rocambolesque. L’intrigue commence avec le kidnapping de Constance et le narrateur l’avoue, c’est un thème un peu convenu en littérature. Or,  il est franchement impossible de comprendre où l’auteur cherche à nous emmener avant qu’il ne nous y mène, impossible de résoudre ce qui est en fait insoluble. La trame de l’histoire est absolument surprenante et servie par une narration aussi bonne, c’est un vrai plaisir pour l’esprit !

Le problème qui se pose avec ce roman est que cela peut parfois paraître lourd. Il y a certes des dialogues mais transcrits directement dans la narration ce qui fait que l’on se retrouve avec de gros paragraphes, sans « pause » durant tout le récit. Certaines descriptions sont vraiment très (trop ?) poussées et cela entraîne des longueurs quelques fois malvenues. Cela dit, la narration en toute circonstance arbore un humour efficace qui permet heureusement de ne pas sombrer dans l’ennui. A plus forte raison, la plupart des descriptions sont jubilatoires, chose peu courante en littérature à mon sens.

En définitive, Envoyée spéciale est un roman réjouissant dans lequel l’amour du bon mot se fait ressentir pour le plus grand plaisir du lecteur. L’intrigue est rondement menée et étonnante, les personnages nous sont parfaitement sympathiques ou antipathiques, certains plus charismatiques que d’autres (je pense à Paul Objat, quel homme !). C’est superbement écrit, l’histoire est bonne et c’est original, lancez-vous ! Cette lecture fut un véritable plaisir et j’ai hâte de découvrir plus amplement l’univers de Jean Echenoz.

logo_prix_relay

6 thoughts

    1. Il ne me tentait pas du tout, rien que pour sa couverture à vrai dire, mais le sujet est vraiment intéressant et la narration exceptionnelle. Je suis contente de ne pas m’être arrêtée à mon a priori ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *