Enclave, T3 – Ann Aguirre

Clic Image -> Amazon

Merci Joris ! ;)

Titre et auteur : Enclave, tome 3 d’Ann Aguirre

Maison d’édition : Hachette / BlackMoon

Date de publication :  3 janvier 2014

Nb pages : 384

Résumé :

« Salvation est assiégée par les Monstres. La situation semble sans espoir. Les Monstres se sont organisés. Ils organisent des patrouilles, tendent des embuscades, attaquent les campements des hommes qui ont oublié comment se battre. Trèfle, parvenue à leur échapper avec Del, Bandit et Tegan, est leur seul espoir. Elle n’a qu’une certitude : elle est née pour se battre. Et si elle doit mourir, ce sera au côté de Del, et les armes à la main. « 

Avis : ★★★★★ /!\ Attention aux spoilers des tomes précédents /!\

 

Wouah, que d’émotions dans ce troisième et dernier tome d’Enclave ! Je l’ai adoré !

Nous retrouvons nos quatre compères, Trèfle, Bandit, Tegan et Del, à la recherche de secours pour aider Salvation assiégée par les Monstres, de plus en plus intelligents. Bien vite, tout devient plus compliqué et bouleversant pour nos protagonistes.

Ce dernier tome est explosif en action ! Pas un instant vous ne pouvez vous ennuyer ! C’est fou comme tout au long de la saga j’ai pu constater une ascension au niveau des péripéties, tout va crescendo et c’est vraiment plaisant. Honnêtement, en lisant ce livre, j’étais complètement  stressée, à bout de souffle, mais c’est tellement bon. J’avais l’impression de regarder un film et d’être totalement immergée dans l’univers aux côtés de Trèfle.

L’action, est, vous l’aurez compris, plus que présente. Les émotions aussi. Si Trèfle et ses compagnons se transforment peu à peu en machines de guerre dans ce dernier tome, ils ressentent également énormément d’émotions. Du chagrin à la joie, une palette de sentiments nous explose au visage de manière tout à fait réaliste.

Trèfle a bien changé. Elle est désormais considérée comme une adulte, le leader de sa troupe, une femme accomplie. Elle doit faire face aux moqueries machistes au début mais bien vite, les hommes se trouvent à ses bottes pour lui obéir au doigt et à l’œil. Elle n’a plus qu’un but : Exterminer les monstres et enfin apporter la paix sur Terre (comprendre les Etats-Unis, comme dans toute bonne dystopie qui se respecte… Je suis mauvaise langue , oui). Trèfle est dure, sans pitié mais elle a un point faible : Del.

En effet, leurs sentiments ne font que s’accroitre et c’est avec un vrai bonheur que l’on observe nos deux amoureux se découvrir encore plus qu’au second tome. Ils sont maladroits, jeunes mais s’aiment comme jamais et l’on sent que si l’un d’entre eux venaient à mourir, l’autre ne s’en remettrait pas. C’est bien là tout le problème de ce second tome pour le lecteur qui souffre d’angoisse permanente. Des morts, il y en a à la pelle dans cet épisode final et j’avoue avoir été en état d’alarme tout au long de ma lecture, appréhendant la mort de tel ou tel personnage. C’est fou comme on s’attache à eux et la mort de certaines personnes est vraiment difficile à digérer. Mais j’ai aimé que certains personnages qui nous sont chers ne survivent pas aux champs de bataille, ça apporte un vrai réalisme au roman et ça ne peut lui faire aucun tort.

Finalement, j’ai aimé la fin de l’objet livre. C’est-à-dire qu’il y a une nouvelle expliquant les origines de l’enclave à la fin et c’est vraiment génial pour comprendre comment en sont arrivés les gens à vivre dans les souterrains. Cette nouvelle est vraiment aussi satisfaisante que bouleversante, elle m’a vraiment remuée !

En bref, Enclave est de loin la meilleure série dystopique (young adult) que j’ai pu lire jusqu’à présent, mêlant action et sentiments dans une juste mesure, avec un réalisme très satisfaisant. A lire pour ceux qui aiment les ambiances post-apocalyptiques de qualité !

3 thoughts

    1. Oh, I know! And you know what the sad part of that is? It’s sad that the ones who are doing this don’t get that. They think that America is sliding backwards on account of the things that they believe need to be changed. Yes, we’re sliding backwards, in their eyes, because we allow women to choose and because we have a president who’s &#tsl0;socia2i28” and seeks healthcare for all citizens. Yes, that’s backwards alright. It’s shameful and embarrassing. Truly embarrassing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *