Enclave T1 – Ann Aguirre

Enclave, T1 de Ann Aguirre
Enclave, T1 de Ann Aguirre

Titre et auteur : Enclave, Tome 1 de Ann Aguirre

Date de publication : 18 mars 2015

Maison d’édition : Livre de poche jeunesse

Durée lecture : 320 pages – 26 au 27 avril 2015

Résumé :  La guerre. Les épidémies. En un mot l’apocalypse. La surface de la terre est devenue inhabitable. Les rares survivants se sont réfugiés dans le monde d’En-Dessous. Trèfle a grandi sous terre, elle a toujours connu la loi de l’enclave. Elle y a toujours obéi sans discuter. Lorsque l’enclace la bannit, c’est tout son univers qui s’effondre. Mais elle n’est pas seule. Del a choisi de partager son destin. Traqués par les Monstres anthropophages qui errent En-Dessous, réduits à la survie, Trèfle et Del sont presque morts… ou plus vivants que jamais.

Avis : ★★★★★

J’ai adoré ce premier tome d’Enclave et j’ai constaté à regret que les autres tomes n’étaient pas sortis en poche. Je vais donc devoir attendre la suite et faire preuve de patience !

Ce livre est passionnant. Nous sommes dans un monde post-apocalyptique et nous suivons le personnage de Trèfle, qui est la narratrice, tout au long du récit. Trèfle qui, auparavant, s’appelait Fille15. Dans son monde, son enclave sous-terraine, les enfants jusqu’à un certain âge s’appelle Garçon ou Fille avec un numéro. S’ils survivent, ils obtiennent le droit d’avoir  un nom durant un rite assez barbare à mon sens. Dans l’Enclave, les gens meurent de vieillesse vers 25 ans ce qui est très surprenant et un certain nombre d’enfants ne survivent pas. C’est tout un nouvel univers qui s’offre à nous, lecteurs.

Le récit est passionnant, on ne s’ennuie pas une seule seconde. On ressent beaucoup d’angoisse également puisque Trèfle devient Chasseuse et doit ainsi défendre les entrailles sous-terraines des Monstres affamés, qui attaquent pour dévorer tout ce qui leur tombe dans les bras. Leur allure est réellement repoussante et on n’imagine sans peine leur odeur qui est décrite plus d’une fois.

L’organisation de l’Enclave est vraiment rudimentaire et l’on sent que, même après une catastrophe ravageant la Terre, les personnes régissant la société sont corrompues. Trèfle se retrouve donc à être la coéquipière de Del, un jeune homme qui vient d’Au-Dessus. Il est obligé de rester dans l’Enclave après avoir errer des années en dehors, seul.

A un moment donné, Trèfle et Del doivent quitter l’Enclave et se retrouve sur la terre ferme. C’est véritablement ici que commence la vraie vie. Trèfle découvre tout, elle qui avait vécu sous terre depuis sa naissance. Le soleil, les arbres, la nature en général, les lacs, la neige, tout !

Trèfle est un personnage que j’aime. Elle est parfaite dans le sens où elle est très ambiguë dans sa manière de pensée. Elle n’est pas une héroïne extrêmement altruiste qui mourrait pour n’importe qui. En effet, beaucoup de morts se font autour d’elle. Elle est une Chasseuse dans l’âme et j’ai apprécié cela. Elle pense à sa survie avant tout et ne va pas risquer sa vie pour tout et n’importe quoi comme dans la plupart des romans de ce type. Elle est jalouse, un peu égoïste, un peu comme nous en réalité. Et ce sont tous ces petits vices qui font que l’on peut très largement s’identifier à elle, plus que lorsqu’un personnage est trop lisse et trop gentil. Elle est très autonome mais elle ressent le besoin d’être avec Del. On sait qu’elle est amoureuse de lui mais la relation quasi-inexistante ne pompe pas tout l’espace du récit, elle est très largement mise au second niveau et c’est pour le mieux. L’histoire se focalise principalement sur la survie des personnages.

Del est un personnage que j’aime beaucoup aussi mais il m’insupporte un peu à se renfermer sur lui pour un oui ou pour un non. Trèfle a beaucoup plus de sang-froid et une âme de guerrière que lui. Il éprouve trop de regrets, remords, pour des gens qui ne sont plus de leur monde et pour lesquels il ne peut plus faire grand-chose. Trèfle l’a compris mais n’arrive pas à faire ressentir la même chose à Del. Il reste tout de même très attachant et l’on souhaite qu’il ne lui arrive rien.

Tegan et Bandit sont des personnages qui arrivent vers le derniers tiers du roman. Je ne les aimais pas au départ mais on apprend à les apprécier ainsi qu’à s’adapter au fait qu’ils s’ajoutent à Del et Trèfle même si comme cette dernière, j’aurais préféré les voir rester tous les deux.

La fin du premier tome donne envie d’en savoir beaucoup plus sur ce monde qu’ils appréhendent au fur et à mesure. On a l’intime conviction qu’il reste des millions de choses à découvrir et qu’énormément d’événements sont imminents. Le suspens est bel et bien présent.

Ce premier tome d’Enclave est vraiment une très très très belle surprise pour moi, je l’ai dévoré, je l’ai aimé, je l’ai adoré et je suis frustrée de devoir attendre la parution en format poche des tomes suivants. Une superbe découverte que j’ai hâte d’approfondir avec la suite ! Excellente lecture !

22 thoughts

  1. Bonsoir. Merci pour cette chronique. Cette saga se trouve en tête de ma wishlist et ton avis ne fait que renforcer mon intérêt et l’envie de la lire. J’aime beaucoup ce genre d’histoire.

  2. Bonjour, merci pour ta chronique. :-) J’avais déjà très envie de lire cette saga mais maintenant que j’ai lu ton avis tu m’as donné encore plus envie ^^

  3. Bonjour, merci pour cette découverte. Effectivement , dans cette atmosphère de chaos, la survie de deux jeunes d’origine différente est très intéressante à découvrir. Votre avis me donne envie de lelire. Merci a vous . je croise les doigts pour gagner le tome 1. Bonne journée à vous

  4. Bonjour,

    j’ai participé sur facebook! je viens de découvrir ta page et ton avis me donne envie de lire ce livre! Ma passion : lire!
    Alors merci beaucoup pour ce concours!
    Bonne journée ^^

  5. bonsoir,
    alors au premier abord en lisant le résumé, ce n’est pas un livre que j’aurais choisi.. trop science fiction à mon goût.
    Mais en lisant ton commentaire j’ai changé d’avis, j’aimerais bien découvrir le monde où vit Trèfle, et en découvrir plus sur leur vie…
    Je pense que ce livre serait une belle découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *