Dirty Loft, Saison 1 – Angie L. Deryckère

dirty loft

Merci  aux éditions Sharon Kena pour ce roman, dans le cadre de notre partenariat.

Titre et auteur : Dirty Loft, Saison 1 de Angie L. Deryckère

Maison d’édition : Sharon Kena

Date de publication :  15/09/2015

Nb pages : 256

Résumé :

Sarah, 18 ans, vient de tout plaquer pour suivre ses études à l’université cinématographique de Los Angeles contre l’avis de sa famille et de son petit-ami. Faute de moyens, elle est obligée de vivre en colocation avec des gens qu’elle ne connaît pas, excepté Nina Spencer.
Travis, le frère de celle-ci, a tout pour lui : riche, brillant et sexy.  Il plaît aux filles et les collectionne sans état d’âme. Cependant, entre la belle Sarah, sa nouvelle colocataire, et sa sœur avec laquelle il est en mauvais terme, le jeune homme a de plus en plus de mal à résister aux sentiments qui s’éveillent en lui.
Ensemble, ils devront vivre, résister et accepter les secrets de chacun… ce qui semble être la chose la plus difficile.

Avis : ★★★☆☆

J’ai vraiment bien aimé ma lecture dans l’ensemble !

Lorsque l’on commence ce roman, on tombe nez à nez avec Sarah faisant face à ses parents pour s’émanciper et vivre sa propre existence, loin de la campagne et de la soumission. Elle se retrouve alors colocataire avec Nina à Los Angeles, pour étudier à l’université cinématographique. Non contentes de leur logement actuel, elles tombent sur une annonce pour vivre dans un grand loft, avec quatre autres personnes. De là, elles feront de nouvelles rencontres et c’est une toute nouvelle vie qui à s’offrent à elles.

J’ai adoré lire cette histoire qui n’est franchement pas prise de tête et très relaxante. Suivre les aventures de nos personnages m’a un peu fait le même effet que regarder une télé-réalité.

Nous avons une alternance de points de vue entre celui de Sarah, la protagoniste et celui de Travis, le frère de Nina, nous permettant ainsi de comparer les pensées de chacun. La cohabitation entre nos six colocataires est très intéressante à suivre, même si j’aurais aimé qu’elle soit un peu plus détaillée.

En effet, dès lors que Travis et Sarah se rapprochent un peu, je trouve que l’on occulte très largement tous les autres personnages qui ont l’air pourtant tout aussi intéressant. Leur vie à six doit être mouvementée, j’aurais souhaité que l’on nous offre un peu plus de moments avec l’ensemble des personnages.

De la même manière, Sarah et Nina peuvent habiter dans ce grand loft pour une somme dérisoire, à condition de jouer dans le film de Calvin, un de leurs colocataires. Or, on ne sait absolument pas de quoi retourne ce fameux film. Il est évoqué très succinctement mais passe totalement à la trappe face à la relation Sarah/Travis.

En fait, je regrette un peu que leur ébauche d’ « amour » occupe toute la place du roman sans laisser vraiment de place à tout le reste. C’est une critique pour ce premier tome, mais j’espère justement que le tome suivant nous fera un peu connaître les autres personnages même si la fin laisse présager un gros focus sur le couple phare.

J’ai aimé le personnage de Sarah qui est vraiment quelqu’un de très sympathique, un peu naïve mais c’est tout à fait normal par rapport à son vécu. Elle m’a un peu fait penser à moi ou à n’importe quelle fille qui sort de son petit village après le lycée pour aller faire des études dans une grande ville, découvrant le monde sous un autre jour. On s’identifie facilement à elle par rapport à ses réactions même si ses comportements m’ont parfois agacée –ce qui n’altère aucunement leurs réalismes, au contraire.

Travis lui, est un personnage ambivalent qui tour à tour m’a énervée puis touchée. Il est très irritant dans sa manière d’être. Ses réflexions nous laissent penser qu’il est quelqu’un de bien mais dans les actes, il est exécrable. Impossible d’avoir un avis immuable à son propos, il est trop changeant pour être véritablement fixé. J’ai vraiment envie d’en savoir plus sur lui au prochain épisode.

Nina est un personnage que j’aime beaucoup et je regrette vraiment que l’on n’en sache pas plus à son sujet. Le début du texte laissait penser qu’elle serait un personnage majeur mais elle est très rapidement délaissée au profit de Travis et c’est un peu dommage. Je suis d’ailleurs extrêmement curieuse par rapport à ce qui fait que ces deux-là, frère et sœur, soient si distants l’un envers l’autre et j’espère avoir la réponse dans le deuxième tome. C’est très intrigant !

La fin du récit m’a un peu déçue parce que l’on devine très aisément ce qu’il va se passer et la surprise n’est pas au rendez-vous. De plus, je trouve que c’est un ressort habituel et un peu trop facile dans la littérature contemporaine, existant pour que le lecteur reste sur sa faim et l’inciter à lire le suivant. Il y a d’autres moyens certainement plus originaux qui seraient préférables à mon goût.

En bref, j’ai aimé ce premier épisode de Dirty Loft pour son sujet qui me plait beaucoup, à savoir la colocation nombreuse, les péripéties entre Travis et Sarah sont tout de même prenantes et agréables à suivre et les personnages sont très sympathiques ! J’attends la suite dans l’espoir de voir ces derniers un peu plus développés et les personnages secondaires un peu plus mis en avant. Bien évidemment, j’attends de voir également ce que réserve l’avenir à Sarah et Travis ! A lire pour les amateurs de romances contemporaines sans prises de tête, avec un fond très intéressant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *