Ce si joli trouble – Cora Carmack

ce si joli trouble

Titre et auteur : Ce si joli trouble de Cora Carmack

Maison d’édition : La Martinière

Date de publication :  22/05/14

Nb pages : 283

Résumé :

La veille de sa rentrée à la fac, Bliss Edwards a décidé de franchir le pas. Ce soir, elle ramène un garçon chez elle !

Au moment de passer à l’acte, pourtant, c’est la panique. Bliss invente une excuse bidon et quitte son appartement au milieu de la nuit. Et le lendemain, catastrophe : en entrant dans son cours de théâtre, elle tombe nez à nez avec celui qu’elle a abandonné chez elle, complètement nu, huit heures plus tôt…

Bliss ne s’est jamais sentie aussi ridicule ! D’autant plus qu’elle le trouve vraiment séduisant…

Avis : ★★★★☆

Contre toute attente, j’ai adoré Ce si joli trouble !

Je pensais bien aimer l’histoire, sans plus, passer un bon moment, mais j’ai été immédiatement éprise de ce récit et ces personnages !

Le contexte est somme toute banal. Une étudiante qui tombe sous le charme d’un homme en soirée, il se passe un truc et ils ne concluent pas, elle le revoit inopinément le lendemain de manière embarrassante. Ca n’est pas très original vous en conviendrez.

Cependant, la narration m’a réellement emballée, j’ai été scotchée aux lignes tout de suite et je ressentais mille émotions en les lisant. J’ai adoré l’écriture de l’auteur et par conséquent celle de la traductrice qui a su retranscrire, j’imagine, le but premier de Cora Carmack.

Bliss (bien que je n’aime pas du tout son prénom) est un personnage adorable ! Maladroite, fragile, drôle, une héroïne comme on les aime et qui se prend la tête pour la moindre peccadille. Je me suis reconnue en elle avec son cerveau qui bouillonne non-stop et l’empêche de profiter de l’instant présent. Elle est réellement attachante et je pense que beaucoup de filles pourraient se reconnaître en elle.

Le personnage de Garrick (je n’aime pas son prénom non plus, décidément) est… Super !!! Je suis tombée sous son charme dès les premières pages. Intelligent, beau, avec un accent britannique (j’avoue que tout comme Bliss, j’adore ça !), il est parfait ! Et quand je dis « parfait », c’est parfait. C’est-à-dire qu’il ne représente pas la perfection comme  dans la majorité des romances parce que oui mesdames… Il n’est pas niais. A chaque fois que je lis une romance et que le personnage principal est décrit comme le prince charmant, il a toujours un côté exaspérant mièvre. Ici, ça n’est pas le cas ! Bon, un tout tout tout petit peu, mais c’est tellement peu par rapport à d’habitude que j’ai vraiment adoré son personnage sans modération.

J’ai vraiment aimé découvrir l’univers théâtral des acteurs qui officient dans ce roman. C’est un domaine que je ne connais guère et cette nouveauté m’a plu. L’évolution de la relation de Bliss et Garrick m’a paru totalement crédible et vraiment superbe, j’ai adoré (je sais que je l’ai déjà dit trente fois, mais j’insiste !). Mention spéciale pour l’histoire du chat Hamlet qui m’a bien fait rire.

J’émets cependant un gros bémol pour l’épilogue qui m’a franchement déçue. C’est toujours la même chose dans ce genre littéraire. Si l’histoire n’est pas franchement innovante, elle est cependant si bien écrite que j’ai complètement adhérée. En revanche, la fin a tout gâché à mon sens. J’aurais encore plus apprécié l’histoire sans cet épilogue qui n’a aucun intérêt, aucune originalité, c’est totalement superflu.

En bref, malgré de petites choses négatives exprimées un peu plus tôt, j’ai réellement succombé à ce roman qui m’a tenue en haleine tout du long. Je ne sais pas comment l’expliquer parce que je ne suis pas une immense adepte de ce genre littéraire, mais j’ai vraiment adoré cette histoire ! Une très bonne romance que je relirai certainement un jour… !

 

10 thoughts

  1. J’ai acheté ce roman il y a à peu près un an (cela fait donc un bout de temps qu’il traîne sur ma table de chevet), j’avais commencé à le lire mais j’ai hélas très vite arrêté, faute de temps surement et parce que je n’avais peut être pas la tête à me plonger dans une romance. Ceci dit tu me donnes bien envie de m’y remettre cet été!! ;)
    bisous,
    Lison (http://plumaline.blogspot.fr)

    1. Pour les romances, ça dépend vraiment de l’état d’esprit dans lequel on est! Peut-être qu’un autre jour, je n’aurais pas été aussi emballée, mais là j’ai trouvé ça génial :) Je te souhaite d’apprécier autant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *