Aimer T1, Jay – Renae Kaye

jay

Titre et auteur : Aimer, T1 : Jay de Renae Kaye

Maison d’édition : Mxm Bookmark (Site/Twitter/Facebook)

Date de publication : 09/09/16

Nb pages : 214

Résumé :

S’il y a bien une chose dont Liam Turner est certain, c’est qu’il n’est pas gay : après tout, son père lui a clairement fait comprendre qu’il ne pourrait jamais accepter que l’un de ses fils le soit. Et Liam y croit, jusqu’à ce qu’une rencontre fortuite avec James « Jay » Bell mette son monde sens dessus dessous. Jay est vif et ouvertement gay, du haut de ses cheveux décolorés jusqu’au bout de ses ongles vernis. Avec un talent pour la mode, une tendance à réagir de façon excessive, et une incapacité totale à mettre un frein à sa diarrhée verbale, Liam pense qu’il doit manquer une case à Jay, le roi du dramatique.

Depuis un accident survenu lors de son adolescence Liam Turner boîte et a peur de conduire. Il est aussi incapable de continuer à jouer au football, et pense qu’à cause de ça, il n’est pas un « vrai » homme. Mais ce n’est pas une raison pour remettre en question sa sexualité… à moins que l’accident ait cassé quelque chose en lui. Mais quand la présence de Jay fait ressortir ses instincts protecteurs, Liam commence à croire que toute sa vie n’a été qu’une excuse pour rester caché.
De l’intolérance à l’affrontement, Liam devra apprendre à surmonter ses peurs, et son père, avant de pouvoir s’accepter et aimer réellement Jay.

Avis : ★★★★☆

J’ai adoré Jay !

Nous faisons la rencontre de Liam, qui vient tout juste de rater son train, dans un état d’abattement avancé. Il a loupé sa chance de voir celui qu’il nomme Jay et qui prend le même train tous les matins. Liam ne pense pas qu’il est gay, -son père le tuerait, mais il trouve que Jay est vraiment beau, flamboyant, le soleil qui lui permet de commencer la journée sur une belle note. Heureusement pour Liam, Jay a aussi raté son train ce matin-là et plus que ça, il lui parle pour la première fois.

J’ai passé un super moment à la lecture de Jay. Dès la première page, j’ai tout de suite été immergée dans l’histoire alors que ça n’était pourtant pas très bien parti. En effet, je déteste habituellement les narrations à la première personne au passé simple. Or, j’ai trouvé que pour cette histoire-ci, ça fonctionnait très bien !

Les pensées de Liam sont géniales et dès le premier chapitre, on cerne le personnage. Il est amoureux de Jay, mais il n’est pas gay parce que son père le tuerait. Ce mantra, « non pas que je sois gay » à chaque compliment qu’il envoie mentalement à Jay est vraiment original. Cela confère une dimension humoristique à chaque situation car cette phrase est bien évidemment pensée lorsqu’il s’agit toujours de l’inverse.

Les rencontres de Liam et Jay tous les matins dans ce fameux train sont savoureuses. Chaque court trajet nous permet d’appréhender toujours un peu plus le caractère des deux personnages et les échanges entre eux nous donnent le sourire.

Liam est un personnage héroïque, qui ne réfléchit pas à deux fois avant d’aider ceux qui se retrouvent dans un cas critique. Il est typiquement le personnage brave, qui n’a peur de rien dans l’action et qui est prêt à tout pour sauver ceux qu’il aime. J’ai aimé sa personnalité bien que je trouve qu’elle manque un petit peu de relief. Ses pensées sont toujours louables, il est bon avec tout le monde et j’aurais peut être aimé un côté un peu plus négatif.

Jay est un personnage ultra sympathique pour qui l’on ressent immédiatement de l’empathie. Je vous l’avouerais, je ne suis pas vraiment adepte des romances m/m avec un personnage masculin très extravagant, qui se maquille et ponctue ses phrases de « OMG » toutes les trente secondes. Je ne sais pas pourquoi, ici j’ai été absolument sous le charme et j’ai tout de suite aimé Jay. On a certes parfois l’envie de lui dire de se calmer et d’arrêter ses monologues sans fin, mais c’est ce qui fait tout son charme. A chaque situation lui permettant de partir au quart de tour pour défendre ses idées, on rit et l’on se met à la place de Liam, admiratif et béat devant son partenaire.

Toute l’histoire m’a vraiment séduite. J’ai aimé ces rencontres dans le train, en ayant hâte à chaque changement de chapitre de retrouver nos deux protagonistes lors de leurs rencontres hebdomadaires, puis dans des situations plus personnelles. Les passages érotiques sont extrêmement bien écrits et réalistes et franchement, j’y ai trouvé une originalité, une sensation nouvelle très appréciable alors que j’ai pourtant lu des centaines de romans m/m. Je tire mon chapeau pour cela !

Si je ne mets que quatre étoiles alors que j’ai été si satisfaite avec ma lecture, c’est parce que j’aurais aimé quelque chose en plus. Je ne sais pas vraiment quoi, peut être que ce soit un peu plus long parce que tous ces événements se sont déroulés sous mes yeux en à peine 2-3 heures, certainement un événement un peu plus dramatique, quelque chose qui puisse offrir au roman un rebondissement à suspens. J’ai trouvé que tout était peut être un peu trop beau, trop propre, même si le livre contient tout de même certains événements douloureux.

En définitive, Jay est un roman qui m’a véritablement séduite, notamment grâce au personnage de Jay qui est fascinant et que j’ai admiré. L’on passe un superbe moment à la lecture de cette romance et j’ai hâte de pouvoir lire le deuxième titre de la série Aimer pour découvrir un nouvel horizon de l’univers de Renae Kaye !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *