Concours – Spécial Instagram & Marque-pages (21/02 au 10/03)

concours casscrouton

Bonjour à tous ! J’ai décidé de faire un concours spécial Instagram parce que depuis un certain temps, je suis carrément plus active sur ce réseau social que Facebook ou Twitter par exemple. Je trouve ça mieux, plus intuitif, plus visuel et plus chaleureux. Or, vous êtes nombreux à me suivre sur Facebook et Twitter mais peu sur Instagram et j’ai décidé de changer la balance ! :) N’hésitez pas à me donner vos comptes Instagram en commentaire pour que j’aille y faire un tour !

Ce que je vous propose pour ce concours, c’est tout simplement de me suivre sur Instagram. Pas d’autres conditions comme d’habitude. Vous remplissez le petit formulaire avec vos coordonnées, votre pseudo Instagram et voilà, c’est fait ! ;)

Récemment, je me suis fait plaisir en achetant des petits marque-pages, mais j’ai aussi pensé à vous ! Vous trouverez donc en lots des marque-pages & deux carnets. :)

Voici les 5 lots (en cliquant sur les photos, ce sera plus grand et net) :

Lot 1 Lot 2 Lot 3 Lot 4 Lot 5

Voici mon compte Instagram 

Merciiiiiii Élise & @lillycharleston ! 💕 #charleston #editionscharleston #lectricescharlestonunjourlectricescharlestonpourtoujours #macarons #joie

Une publication partagée par Casscroutondeslectures (@casscrouton) le

Voici le formulaire à compléter

Je vous souhaite bonne chance à tous & à bientôt sur Instagram ! ;)

Rouge Eden – Pierre J.B. Benichou

rouge eden

Titre et auteur : Rouge Eden de Pierre J.B. Benichou

Maison d’édition : Belfond (Site/Facebook/Twitter)

Date de publication :  02/02/17

Nb pages : 416

Résumé :
3 janvier 1991. Quartier de haute sécurité d’un pénitencier de Floride. 
Condamné à la peine capitale, Will Birdy a passé quinze ans de sa vie en prison. Coupable de plus de cent crimes atroces contre des jeunes femmes, le tueur n’a plus qu’une peur : que l’enfer soit sa prochaine destination. Il lui reste une nuit en compagnie d’un prêtre pour exorciser les forces qui le dominent, expier, et comprendre qui il était vraiment. À l’aube, à moins d’une grâce de dernière minute, il sera exécuté sur la chaise électrique.
 
Des années plus tôt, à des milliers de kilomètres de là, un physicien soviétique est condamné par erreur, humilié, torturé et envoyé au goulag dans les pires conditions, sans savoir ce qu’il est advenu de sa famille. À bord du train qui l’entraîne dans les ténèbres de l’injustice et de l’oubli, cet expert en physique quantique, respecté par les plus grands scientifiques de son époque, s’ouvre à d’étranges secrets grâce à sa rencontre avec un vieux kabbaliste sur le point de rendre son dernier souffle.
 
Deux destins que rien ne semble lier, se croisent à contre courant dans les couloirs du temps… L’un victime et l’autre bourreau, ils finiront par entrevoir que l’enfer est sur terre et que chacun est son propre démon.
 

Avis : ★★★☆☆ Lire la suite

Chanson douce – Leïla Slimani

chanson douce casscrouton

Titre et auteur : Chanson douce  de Leila Slimani

Maison d’édition : Gallimard, NRF (Site/Facebook/Twitter)

Date de publication :  18/08/16

Nb pages : 240

Résumé :
Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame.
À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c’est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l’amour et de l’éducation, des rapports de domination et d’argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

Avis : ★★★★★ Lire la suite

Sans traces apparentes – Elisa Tixen

sans trace apparente

Titre et auteur : Sans traces apparentes de Elisa Tixen

Maison d’édition : Rémanence (Site/Facebook/Twitter)

Date de publication :  15/07/15

Nb pages : 312

Résumé :
Après la mort brutale de son compagnon, Charlie se réfugie chez sa grand-mère, au cœur de la forêt landaise. Alors qu’elle espérait retrouver la paix, elle découvre dans la vie de ses ancêtres une série de morts tragiques qui font écho à sa propre histoire. Coïncidences ou malédiction ?
Charlie refuse de laisser de vieux secrets de famille peser sur son avenir. Elle remonte le temps, à la recherche de la vérité, entraînant le lecteur dans une enquête « psycho-généalogique » aux nombreux rebondissements.
Originaire de Reims, Élisa Tixen s’est installée en Aquitaine en 1998. Un coup de cœur pour cette région où elle situe son premier roman, Sans traces apparentes. Elle est l’auteur de plusieurs nouvelles dont Fenêtre sur la Lande, primée aux concours de Mably et de Saint-Pierre-du-Mont.

Avis : ★★★★★ Lire la suite

Indigo Road – RJ Jones

indigo road

Titre et auteur : Indigo Road de RJ Jones

Maison d’édition : MxM Bookmark (Site/Facebook/Twitter)

Date de publication :  18/01/17

Nb pages : 224

Résumé :
Deux meilleurs amis prennent une année sabbatique afin de se chercher… et se trouvent l’un l’autre.

Joshua Simpson vient de terminer ses études à Purdue University, mais ce n’est pas ce qui le rend aussi heureux : une fois qu’ils auront dit au revoir à leurs familles respectives, Josh et son meilleur ami Alex vont partir à la découverte de l’Amérique dans une vieille mais fiable camionnette VW, et ils ont bien l’intention de ne pas revoir de neige avant un an.

Josh s’est toujours considéré comme étant hétéro, à l’exception de cette seule et unique fois à la fac, aussi n’est-il pas certain de comprendre ces nouveaux sentiments qui l’assaillent depuis qu’Alex et lui vivent sur la route en partageant une telle proximité. Est-ce seulement parce qu’ils vivent ensemble 24 heures sur 24, ou s’agit-il de quelque chose de plus profond ? Et cela a-t-il vraiment de l’importance, au final, puisque Josh a toujours vu Alex en compagnie de filles ?

Rejoignez Josh et Alex durant leur road trip américain, depuis un ranch du Montana, jusqu’aux rues dangereuses de Los Angeles, en passant par une autoroute déserte de l’Alabama, et découvrez en même temps qu’eux qui ils sont et ce qu’ils pourraient bien devenir ensemble.

Avis : ★★★★☆ Lire la suite

Le sculpteur – Scott McCloud

le sculpteur mccloud casscrouton

Titre et auteur : Le Sculpteur de Scott McCloud

Maison d’édition : Rue de Sèvres (Site/Facebook/Twitter)

Date de publication :  19/03/15

Nb pages : 485

Résumé :
David Smith consacre sa vie à l’art – jusqu’à l’extrême. Grâce à un pacte avec le diable, le jeune artiste voit son rêve d’enfance réalisé : pouvoir sculpter tout ce qu’il souhaite, à mains nues. Mais ce pouvoir hors norme ne vient pas sans prix… Il ne lui reste que 200 jours à vivre, pendant lesquels décider quoi créer d’inoubliable est loin d’être simple. D’autant que rencontrer l’amour de sa vie le 11e jour ne vient rien faciliter !

Avis : ★★★★☆ Lire la suite

Extermination des cloportes – Philippe Ségur

extermination des cloportes

Titre et auteur : Extermination des cloportes  de  Philippe Ségur

Maison d’édition : Buchet/Chastel (Site/Facebook/Twitter)

Date de publication :  03/01/17

Nb pages : 285

Résumé :
En dehors de sa passion pour sa femme Betty, Don Dechine a un but dans la vie : écrire. Seulement voilà, pas facile d’écrire un roman fracassant quand on est prof de lycée et qu’après les avanies de la journée, il faut encore affronter un voisin pas content, les tracas de la copropriété, le harcèlement fiscal et les PV pour stationnement interdit. Rien de plus normal, pour se détendre, que de consacrer ses soirées à l’intégrale des six saisons des Soprano. Sauf que ça n’aide pas non plus à trouver la fortune et la gloire littéraire. Il y aurait bien une solution : tout plaquer pour aller vivre à la campagne. Comme l’explique Don Dechine, il n’y a que dans la nature qu’on peut valablement produire un chef-d’oeuvre. Armés d’une confiance et d’un humour à toute épreuve, Betty et lui vont donc se lancer dans la quête de la maison idéale, tenter de se débarrasser d’un appartement invendable et se perdre dans un monde inconnu et atroce : la jungle impitoyable de l’immobilier. Une sacrée aventure quand on est un futur génie de la littérature et qu’on se réveille un matin avec un cloporte dans l’oeil !

Avis : ★★★★★ Lire la suite

J’ai commencé une book jar… Et j’ai réalisé.

 

On n'est pas loin de la réalité...
Un petit dessin vite fait représentant la vengeance de mes livres abandonnés…

L’illumination de l’esprit Casscroutonien

Ce week-end, je ne sais pas ce qui m’a pris, j’ai décidé de recenser tous les livres de ma bibliothèque que je n’avais pas lus. Je ne savais pas dans quel but, mais je sentais l’envie irrépressible d’être organisée au moins une fois dans ma vie monter en moi. Puis j’ai eu une illumination. Je me suis dit que ce recensement pourrait m’être utile pour ENFIN faire une book jar, trois mille ans après le surgissement de ce phénomène dans la blogosphère littéraire… Il était temps ! La décision était prise, me voilà déterminée.

Il y a la détermination… Et la prise de conscience

Me voilà donc partie en expédition, une chaise à roulettes sous les fesses, l’ordinateur sur les genoux, Babelio.com bien ouvert, l’outil « ajout rapide » prêt à être utilisé et en face de moi… Ma bibliothèque. Et là, j’ai un peu pris peur. Parce que j’ai réalisé, oui, j’ai enfin compris que la tâche serait longue et fastidieuse (mais lonnnnngue).

Une infime partie émergée de l'Iceberg...
Une infime partie émergée de l’Iceberg…

Me voilà donc à ajouter un par un tous les livres de ma bibliothèque que je n’ai pas encore lus. J’ai commencé le samedi et j’ai fini le dimanche (ayant des impératifs personnels, de type nourrir mon chat, je n’ai pas pu finir la tâche en une fois). Quelle fût ma joie lorsque le dernier roman de ce que l’on peut qualifier de PAL eut été enfin recensé !(uniquement les romans de littérature générale et BD, j’ai « omis » les ebooks, les essais, la SF, les classiques, les inclassables etc… Sinon j’en avais pour trois semaines!).

Puis là, j’ai regardé le petit nombre en haut, sur mon profil Babelio, et j’ai vu « 726 ». J’ai rapidement fait le calcul. J’étais à environ 230 (livres lus donc) avant de me lancer dans cette entreprise de grande ampleur et me voilà désormais à plus de 700. J’ai donc une PAL de 400 romans qui m’attendent tous gentiment et que j’ai lâchement abandonné au profit de nouveautés toujours plus alléchantes, de mois en mois, d’années en années.

J’étais encore plus déterminée, la book jar serait la solution au malheur de ces romans en détresse ! Je prenais la décision de piocher une fois par mois le gagnant qui aurait l’honneur d’être lu parmi ses concurrents. Seulement voilà, il fallait maintenant transformer tout ce petit travail de recensement virtuel en matériel, prêt à être délicatement déposer dans la book jar.

De la prise de conscience au désarroi… Au travail !

J’ai donc transféré ma bibliothèque Babelio en document excel pour me faciliter la tâche (merci au forum de Babelio et ses solutions miracles). J’ai donc tout imprimé et poser le tout devant moi. Je me suis sentie submergée par la tâche qui m’attendait. Il fallait tout découper, tous ces titres, qui n’attendaient que d’être plongés dans ce fameux bocal qui leur permettrait un jour d’être enfin découverts ! Je me suis alors armée de mon cutter, ma règle et je me suis appliquée durant ce qui a bien duré deux heures. Ca prend du temps de faire une book jar quand on a délaissé sa PAL depuis quelques temps…

IMG_1689
C’était lonnnng !

Au bout de ce qui m’a paru être une éternité, le travail était enfin fini. Tous les titres étaient découpés, prêts à être mis en bocal. J’étais très satisfaite, je voyais enfin le bout de ma démarche altruiste envers mes livres ! (Bon, je ne vous cache pas que j’ai galéré à tout faire rentrer dans le bocal…)

Tadaaaa !
Tadaaaa !

Après l’effort… Le réconfort !

Et voilà, cette aventure livresque atteignait son objectif : la book jar. La seule chose à faire était de forcer déposer délicatement tous les petits bouts de papier dedans, et décorer ce pauvre bocal tout nu. Un morceau de feuille blanche, un peu d’aquarelle, un bout de masking tape pour la touche finale, et voici la book jar définitive !

La book jar enfin terminée !
La book jar enfin terminée !

L’heureux élu est…

J’ai finalement procédé à ma première sélection et voici l’heureux gagnant ! Je m’engage donc à le lire avant la fin du mois… En principe ! ;)

Je vous retrouve donc le mois prochain pour une nouvelle sélection dans la book jar !

N’hésitez pas à partager vos expériences de création de book jar, ou de sélection de romans abandonnés  de votre PAL grâce à ce principe ! :)

walhalla

L'heureux élu !
 L’heureux élu !

Moi, assassin – Antonio Altarriba & Keko

moi assassin

Titre et auteur : Moi, assassin de Antonio Altarriba & Keko

Maison d’édition : Denoël Graphic (Site/Facebook/Twitter)

Date de publication :  18/09/14

Nb pages : 136

Résumé :
Enrique Rodríguez Ramírez est professeur d’Histoire de l’Art à l’université du Pays Basque (où Altarriba a enseigné la littérature française). A 53 ans, il est à l’apogée de sa carrière. Sur le point de devenir le chef de son champ de recherches, en proie aux rivalités académiques, il dirige un groupe d’étude intitulé : « Chair souffrante, la représentation du supplice dans la peinture occidentale. » Bruegel, Grünewald, Goya, Rops, Dix, Grosz, Ensor, Munch, Bacon sont ses compagnons de rêverie et la matière de son travail. Mais sa vraie passion, dans laquelle il s’investit à plein, est plus radicale : l’assassinat considéré comme un des Beaux-Arts.

Avis : ★★★★☆ Lire la suite

What a wonderful world, T2 – Zep

What a wonderful world 2

Titre et auteur : What a wonderful world de Zep

Maison d’édition : Delcourt (Site/Facebook/Twitter)

Date de publication :  16/11/2016

Nb pages : 144

Résumé :
Après un premier volume sans concession sur l’actualité sociopolitique de son nombril, Zep nous

 livre une nouvelle salve d’humour décapant. Au fil d’un journal de bord (publié initialement sur le site lemonde.fr) il traite de sujets intimes comme la malédiction de l’auréole mais aussi de thèmes universels lorsqu’il évoque dans une note poignante la mort d’un enfant réfugié à la grande mèche blonde bien connue… Redécouvrez le monde sous l’acuité du regard zeppien.

Avis : ★★★★★ Lire la suite